Match Bill Gross / BCE : la BCE contre-attaque

Rédigé le 2 juin 2015 par | Matières Premières, Toutes les analyses Imprimer

Vous vous rappelez « Le casse du siècle » préparé par Bill Gross ? Sa stratégie visait à prendre position et à parier sur une hausse des taux à 10 ans Allemands (le Bund).

Stratégie pour l’instant parfaitement exécutée et dont l’analyse technique avait permis de cibler très précisément le niveau et le timing de sa mise en place (flèches rouges sur les deux graphes).

Depuis fin avril, les échanges de tir se font de plus en plus appuyés entre Bill et la BCE qui, sentant qu’elle perdait l’initiative et le contrôle du marché, a envoyé Benoît Coeuré (bras droit de Mario Draghi) en première ligne. Philippe Béchade vous en avait d’ailleurs parlé à maintes reprises

Celui-ci a donc pris le soin de mener la riposte en deux temps :

  1. En rameutant ses troupes (banquiers d’affaires et patrons de gros Hedge Funds) en organisant une conférence PRIVÉE (!) afin de leur annoncer que la BCE allait passer à l’action pour contrer ce mouvement… et de leur permettre de fourbir leurs armes en s’organisant en conséquence et avec une longueur d’avance sur le marché ;
  2. Et une fois ceci fait, en rendant publique cette information vitale. Mais le lendemain seulement.

Si vous avez lu les articles publiés par les médias à propos de cette affaire, vous n’avez pu vous empêcher de sourire des commentaires du style « Les Hedge Funds et les banques d’investissement ayant participé à cette réunion privée ont- ils profité de cette information de première main » ? Rhooo… bien sûr que non, voyons ! Vous n’imaginez quand même pas qu’un Hedge Fund disposant avant tout le monde d’une information aussi capitale va s’en servir pour ! Ce pourrait être assimilable à du délit d’initié, et c’est interdit ça. Non ?

Bref, toujours est-il que dès le lendemain matin, un brutal et instantané changement de tendance s’est opéré sur les marchés d’action, sur l’Euro/Dollar et, évidemment, sur le marché obligataire.

A présent, je dirais que Bill Gross mène 2 à 1 contre la BCE & Cie.

Voici l’état du champ de bataille des deux camps :

  1. Bill Gross a réussi à faire sortir brutalement le Bund (ici le Bund Futures) de son canal haussier (vert) de long terme piloté par la BCE ;
  2. Il a réussi à atteindre très rapidement un premier objectif de baisse se situant sur la zone des 152 € (doubles segments bleus) ;

Bill gross et le bund

De son côté, la BCE et ses amis ne marquent qu’un point…

Si l’on passe à la vue journalière pour suivre le match d’un peu plus près, on s’aperçoit de l’existence d’un ancien support devenu résistance (le segment rouge) autour des 152 €.

BCE et taux Bund

La BCE a accusé le coup et a laissé filer le Bund jusqu’au support technique des 152 €, puis elle a lancé ses forces dans la bataille (superbe timing : ces gars là sont des pros du trading visiblement) pour contrer l’offensive de Bill Gross.

Le match est ouvert et tous les coups sont permis

A présent, les prix sont très proches de la ligne de défense des baissiers : la résistance se situant vers 156 €. Le SMI (indicateur de momentum) arrive en même temps en zone de surachat (pastille rouge) donc le timing et les niveaux sont idéaux pour déclencher une nouvelle intervention des baissiers cette fois-ci.

Nous allons donc voir ce qu’ils ont réellement dans le ventre.

Le signal de force et de contre-attaque des baissiers sera un signal de retournement du SMI intervenant sous la résistance des 156 €. C’est lui que j’ai mis sous surveillance, sachant qu’une reprise baissière sur le Bund aurait pour conséquence directe une nouvelle vague baissière sur les indices avec impact collatéral (haussier) sur l’Euro / Dollar.

Passionnant, non ?

 

Mots clé : - - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire