Bill Dudley prône une hausse des taux… La course contre la montre a commencé

Rédigé le 20 juin 2017 par | Fed, Taux & Devises Imprimer

Nous sommes assez surpris des toutes dernières déclarations de William Dudley, le président de la Fed de New York qui supervise Wall Street, et qui pronostique une hausse de l’inflation aux États-Unis tendant vers 2%… et donc souhaite maintenir une hausse des taux.

Bill Dudley, qui fréquente essentiellement « l’hyper classe » au quotidien, n’entend parler que de hausse des salaires dans la finance ou dans la tech et estime que cela devrait permettre à la Fed de continuer à resserrer graduellement sa politique monétaire, ce qui déjoue le pronostic d’une longue pause largement partagé depuis la dernière réunion de la FED.

Cela nous semble refléter un tropisme très Manhattan où les grandes firmes de Wall Street s’arrachent des équipes de Quants ; à moins que ce ne soit très Palo Alto où les entreprises high-tech s’arrachent les très rares génies qui font avancer le Cloud.

Pour les autres métiers, il y a peut être des pénuries temporaires dans le bâtiment (pour trouver des ouvriers qualifiés)… mais pas dans l’industrie qui continuait de détruire des jobs en mai… ni dans la distribution avec une enseigne sur deux en difficulté.

Plus largement, pour les fonctions à faible valeur ajoutée, il existe un réservoir de 50 millions d’Américains sortis du marché du travail et qui ne sont même plus inscrits sur les listes de demandeurs d’emplois.

 

Par prudence, les spécialistes du Forex rachètent un peu de Dollar car il n’est pas exclu que même en l’absence d’inflation, la Fed continue de relever ses taux. Non pas que cela constitue une preuve de confiance dans la croissance, mais tout simplement parce qu’elle veut disposer de marges de manoeuvres à la baisse pour tenter de soutenir artificiellement les marchés au cas où le cycle économique, déjà en bout de course, se retournerait.

La course contre la montre est déjà engagée.

 

Mots clé : - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Un commentaire pour “Bill Dudley prône une hausse des taux… La course contre la montre a commencé”

  1. Pourquoi Antoine Larigaudrie affirme-t’il ce matin que le pétrole s’enfonce à une vitesse jamais vue depuis 1997 ? Se base-t’il sur la Boll Inf weekly ?

    Sur le SPX en Elliott, on peut effectivement anticiper la fin prochaine de la vague mineure 5 de l’Intermediate iii (http://stockcharts.com/public/1269446/tenpp). Mais si ce décompte est correct (ce que nul ne peut affirmer), il ne s’agira que d’une correction de 100 points notée Intermediate iv, pour repartir de 300 points (vers 2635) pour terminer la Majeure 1.

Laissez un commentaire