Le crédit à la consommation progresse de +10% aux États-Unis… mais où passe l’argent ?

Rédigé le 13 novembre 2015 par | Toutes les analyses Imprimer

Les médias, les stratèges le martèlent : Wall Street soutenu par la consommation des ménages et la hausse de la demande de +10% du crédit à la consommation prouve que l’économie américaine va dans le bons sens.

Alors oui, les américains prennent du crédit… mais cela leur sert-il à remplir leur caddie ou à acheter le dernier iPhone « 6S » ?

Pas si sûr au regard de la « hausse » des ventes de détail d’octobre (+0,1%) qui ont bien failli stagner, à cause de la baisse du prix des carburants.

En excluant le plein d’essence ou de diesel, les ventes affichent +0,3%… grâce aux ventes de voitures (avec de gros discounts chez les concessionnaires) et cela reste inférieur aux +0,4% (énergie incluse) anticipée pour le mois dernier.

En ce qui concerne l’inflation, pas d’inquiétude : les prix à la production reculent de -0,4% et de -1,6% en rythme annuel.

Ce n’est pas avec cette statistique que la FED va pouvoir convaincre les marchés que la tendance sous-jacente est au redressement de la courbe de la croissance et qu’il vaut mieux relever les taux préventivement avant de regarder l’inflation « dans le blanc des yeux » (pour reprendre la formulation de Bill Dudley, le président de la FED de New York hier midi).

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire