BIC – fin de purge et rebond à venir en 2018 ?

Rédigé le 21 février 2018 par | A la une, Actions, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Mauvaise passe depuis 2 ans pour BIC (FR0000120966 – BB) qui, il faut bien l’avouer, se payait alors très cher. Le cours de l’action a été divisé par deux depuis son plus-haut de 160 € en 2015.

Les mauvaises performances (érosion des marges principalement) et l’usure du business model en sont la cause fondamentale. Et malgré un redressement remarqué des résultats au quatrième trimestre 2017, la publication annuelle n’a pas été bien accueillie.

En deux mots, si les résultats du quatrième trimestre font ressortir un chiffre d’affaires (491,6 M€) légèrement supérieur aux attentes et en croissance de 5,9% à données comparables, le chiffre d’affaires annuel de 2,02 Mds€ reste inférieur aux anticipations (de 2,03 Mds€).

Alors, fin de la purge et rebond à venir ?

Ce qui m’a fait réagir, c’est que si les chiffres du quatrième trimestre confirment leur tendance au premier trimestre 2018, alors la spirale infernale pourrait bien être enrayée. Toutes les mauvaises nouvelles passées étant maintenant intégrées dans les cours, la moindre « bonne nouvelle » devrait être reçue très positivement et permettre un fort rebond.

Voyez-vous, c’est le raisonnement inverse qui s’applique aux stars de la cote : quand une valeur dispose d’un fort consensus positif, que son titre a déjà bien grimpé et qu’elle publie des chiffres simplement « en ligne », la sanction est sévère. À l’inverse, quand une valeur a déjà été bien massacrée par le marché, la moindre bonne nouvelle ou nouvelle moins mauvaise qu’attendue attire les investisseurs.

Et nous sommes dans ce cas sur BIC, qui, en plus, est au contact d’un très fort support technique – il vient d’être touché et nous avons déjà quelques signes d’arrêt de la baisse.

Alors commençons par le cadrage de long terme.

 

BIC graph cours action

Nous pouvons constater que :

À ce stade de l’enquête, nous avons une forte probabilité pour une reprise en main des acheteurs sur la zone des 80 €.

Pour continuer l’enquête, je vous propose d’aller fouiner du côté de la vue hebdomadaire afin de voir de façon un peu plus précise comment se comporte la dynamique des prix.

Zoomons pour voir naître l’amorce d’un rebond

J’ai reporté le support mensuel (« SM ») des 80 €.

Vous pouvez constater que la tendance baissière est encore active – et le sera tant que l’oblique rouge restera invaincue.

Par contre, attention : de premières divergences haussières se mettent actuellement en place sur l’indicateur de tendance MACD.

BIC cours graphique bourse valeur actions

Petit point technique rapide : de simples divergences (haussières) ne sont pas en soi un argument suffisant pour qu’une tendance s’inverse et pour passer directement à l’achat. Le taux de réussite en contre tendance est très faible et je ne vous recommande pas ce genre d’approche.

Par contre : une SÉRIE de divergences (au moins deux consécutives) qui se valident sur un support majeur de très long terme, là, vous avez une bonne probabilité de voir une bonne impulsion haussière se mettre en place.

En fait, cette série de divergences qui se développe sur un axe de propagation (ici segment oblique vert dans fenêtre MACD), je l’ai baptisée « 123 MACD Reversal ».

Et c’est à peu près la seule configuration avec laquelle j’accepte de prendre une position en contre tendance, car elle dispose d’un taux de réussite de l’ordre de 80%. (si vous voulez plus de détail sur cette stratégie et la manière dont je travaille la MACD, je vous renvoie à ma série de webinaires).

Alors, pas d’anticipation, comme toujours il faudra attendre le signal d’achat. Ici, il sera donné par une nouvelle et deuxième divergence haussière de la MACD (la première est indiquée par le double segment et « Div+ »). Cette deuxième divergence doit se valider au-dessus de l’axe de propagation et bien entendu dans la zone du support graphique de très long terme des 80 €.

Bons trades, Gilles,

Mots clé : - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire