Belvédère : un trade à +100% en 2015 ?

Rédigé le 5 décembre 2014 par | Mid et Small Caps Imprimer

Belvédère (FR0000060873) est le genre de valeur particulièrement spéculative que je surveille. Pourquoi ? Et bien parce que comme des Atari (FR0010478248) ou autres Solocal Group (FR0010096354), « quand ça y va, ça y va ! », comme on dit. Pas besoin d’effet de levier ici.

Or si je vous parle en ce début décembre du groupe de spiritueux français (connu dans l’hexagone notamment pour son anisette Marie Brizard ou son whisky William Peel), et bien c’est parce que la configuration graphique de Belvédère me semble pour le moins explosive.

Alors attention : âmes sensibles s’abstenir. En effet, placé en redressement judiciaire en 2012, la société était passée au bord de la liquidation en 2013. La justice avait alors évité le pire en annulant une partie de la dette. Soyez conscient de cette situation et du risque que cela engendre.

Ceci étant dit, penchons-nous sur les perspectives

La dernière publication trimestrielle n’a guère été encourageante. On a une baisse de 14% des ventes au troisième trimestre et la tendance attendue du quatrième trimestre risque d’être similaire. Le court terme n’est donc pas très engageant.

Malgré cela, comme nous allons le voir juste après, j’aime assez bien la résistance de la valeur depuis : même ces derniers mois, en plein imbroglio Russe par exemple, quand Vladimir Poutine avait par exemple annoncé des mesures d’embargo, l’action résistait plutôt bien à ces mauvaises nouvelles (elle est très tournée par le marché russe). Et cela tend à se confirmer.

Qui plus est, autre point que j’apprécie surtout dans l’environnement actuel de taux bas : l’aspect capitalistique. En effet, avec une situation financière un peu assainie depuis l’année dernière ou encore un capital éparse (présence de fonds comme KKR au capital), la valeur présente un caractère opéable non-négligeable

A présent, regardons sur l’aspect graphique désormais (en base hebdomadaire).

Le marché réfléchit

Qu’est-ce que l’on remarque ?

Nous avons un large trading range horizontal, en place depuis l’été 2013 (visible en pointillés). Au sein de cette configuration, on note d’ailleurs quelques pics de regains de volumes dans la hausse. Intéressant.

Graphique Belvedère

A plus court terme, une phase de réflexion en triangle symétrique a pris place depuis septembre dernier (visible en noir en bas à droit du graphique). Or, j’aime assez bien cette « phase de réflexion » du marché juste sous une résistance (le haut de notre range horizontal en l’occurrence). En effet, cela permet d’épurer les indicateurs et d’assainir la configuration. Car comme la théorie le dit, « plus ça réfléchit » en amont, et plus la hausse est impulsive et directionnelle en cas de breakout.

Or en ce dernier trimestre 2014, je pense précisément que nous sommes dans cette phase de réflexion préalable. Cela préfigure-t-il l’explosion du titre au premier trimestre 2015 ?

C’est ce que je pense.

Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’en termes d’objectifs, on peut être gourmand.

Explosion des objectifs

Je pense en effet que tant que les 9 € tiennent (zone de stop ; le support clé étant plus bas, sur les 7,50 €, bas de l’ancien range), le franchissement des 13,50 € permettrait de viser rapidement les 19 €. Cette première cible correspond au report de 100% de Fibonacci de l’amplitude du range.

En extension, une cible dans les 25/26 € me semble même atteignable. Cette région de prix correspond au bas de la zone de gap de mars 2013… soit donc un potentiel de plus de 100% par rapport aux cours actuels !

Rendez-vous est pris l’année prochaine à la même date pour le bilan ! Mais si d’ici là vous voulez savoir précisément quand je passerai à l’offensive sur la valeur, c’est par ici… 

Mots clé : -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire