BCE : Mario Draghi et Peter Praet se contredisent

Rédigé le 18 mars 2016 par | Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Mario Draghi avait jeté un froid le 10 mars en affirmant « qu’à partir des perspectives actuelles, en prenant en compte le soutien de nos mesures pour la croissance et l’inflation, nous ne jugeons pas qu’il sera nécessaire de réduire à nouveau les taux ».

La BCE semble se contredire, mais ce n’est pas le fond du problème !

Peter Praet n’est apparemment pas de l’avis de Mario Draghi. L’économiste en chef de la BCE vient, en effet, de le faire savoir dans la presse italienne ce vendredi : « Nous n’avons pas atteint la limite basse physique ».

Le taux de prises en pension a été réduit à -0,40% sans que quiconque ait pu prouver que les -0,3% qui prévalaient depuis un an aient eu la moindre efficacité pour relancer l’inflation (ou limiter sa contraction).

Peter Praet enfonce le clou

Ce n’est pas un problème : ce n’est pas parce qu’une stratégie ne fonctionne pas qu’il serait pertinent d’en changer. Peter Praet enfonce le clou : « Une baisse supplémentaire de taux reste dans l’arsenal de la BCE ».

Cette déclaration tombe pile au moment où l’euro menaçait de franchir le plafond annuel des 1,134 face au dollar. Il n’y a évidemment pas de hasard : Peter Praet intervient sur commande pour stopper l’appréciation de l’euro qui menace de contrecarrer toutes les mesures annoncées la semaine précédente (perte de compétitivité par rapport au dollar, au yen, au yuan, renforcement du risque déflationniste lié à une devise « forte »).

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire