BCE : Bienvenue dans le monde merveilleux des taux négatifs

Rédigé le 10 mars 2016 par | Analyses indices, Apprendre la Bourse, Autres indices, Indices, sociétés et marchés Imprimer

La Banque centrale européenne (BCE) va abaisser le taux des prises en pension à -0,4%. Elle va également lancer, à partir de juin, 4 Targeted longer-term refinancing operations (TLTRO) successives chaque trimestre (des poches de financement sur 4 ans à usage des banques de dépôt) à des taux qui pourront être négatifs. Calqués sur les taux de dépôt, donc -0,4%, si elle prête agressivement.

La BCE troque son bazooka pour l’arme nucléaire. Payer les banques pour emprunter !

Autrement dit la BCE va donner de l’argent (énormément d’argent) aux banques (et les payer pour emprunter) en l’échange du seul privilège d’exister. Mais comme l’inflation est anticipée à +0,1% et non plus +1% en 2016 et 1,6% en 2018, tout est permis.

Bienvenue dans le monde merveilleux des taux négatifs !

Comme le QE est amplifié d’un tiers, de 60 à 80 Mds€, et que les gisements d’emprunts offrant une rémunération positive s’épuise (le rendement du Bund 2026 vient de basculer sous les 0,15%), la BCE étend la possibilité de rachat des tranches éligibles de 33% à 50% (ce qu’elle s’interdisait) et acceptera des tranches de dettes moins sécurisées, y compris émises par des entreprises.

La Bundesbank doit en manger son chapeau… Combien de temps Jens Weidman, le patron de la Buba restera-t-il encore en fonction ?

Mots clé : - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire