Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


BCE : beaucoup de poussière sous le tapis

Rédigé le 21 juillet 2016 par | Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Mais pourquoi s’acharne-t-on a élaborer des solutions compliquées à des problèmes quasi insolubles alors qu’il suffit de faire simple ?

Mario Draghi suggère de créer un marché des prêts non performants (les NPL) qui permettrait de remettre dans le circuit les dettes pourries qui plombent le système financier italien.

BCE ou quand la quantité de poussière sous le tapis le transforme en matelas de sautoir à la perche !

Si des fonds vautours en assurent la liquidité, alors il n’est plus nécessaire de les valoriser pour zéro et d’acter immédiatement les pertes.

Ils seront peut-être vendus à 15% de leur valeur (pure hypothèse, bien sûr). Mais qui peut préjuger de ce qu’ils vaudront, au final ?

Donc il ne s’agit plus de renflouer (via bail in ou bail out) les banques italiennes, mais simplement de passer de nouvelles « provisions » et de prêter l’argent nécessaire pour les financer…

Ce qui revient à prolonger la politique de « la poussière sous le tapis » menée depuis 7 ans.

A force, le tapis va finir par ressembler à un matelas de sautoir à la perche !

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire