La Commission européenne dément tout complot avec la Grèce…

Rédigé le 28 juillet 2015 par | Toutes les analyses Imprimer

Comme dans « Mission Impossible » (et rendre la Grèce solvable en est clairement une ) « la Commission » (européenne) niera avoir eu connaissance de vos activités.

La Commission européenne dément donc que certains de ses membres aient été au courant du « plan-B » de l’ex-ministre grec des Finances, Yanis Varoufakis et qui aurait permis aux contribuables grecs (et notamment aux exilés fiscaux) de transférer des fonds en Euro vers des comptes secrets libellés en Drachme – pour schématiser – afin de régler ses impôts ou autres sommes visant à désendetter l’État…sans passer par les banques (en faillite).

Yanis Varoufakis affirme avoir travaillé en secret dès fin 2014 sur la conception d’une tel système bancaire parallèle, sous la supervision des créanciers de la Grèce (UE, BCE, FMI).

Comme d’habitude, si qui que ce soit doutait de l’existence réelle d’un tel « complot », il suffisait d’attendre qu’il soit démenti.

C’est chose faite: la Commission européenne n’avait pas d’antennes à Athènes !

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire