La Banque d’Angleterre avertit d’une hausse de taux plus précoce que prévu…

Rédigé le 8 février 2018 par | Analyses indices, Europe, Taux & Devises Imprimer

Mark-Carney-BoEMark Carney, le patron de la BoE (Banque Centrale britannique) provoque un gros émoi sur le marchés des changes en affirmant que la politique monétaire va devoir être « ajustée » (comprenez: resserrée, durcie) plus tôt qu’anticipé alors que les objectifs d’inflation sont en passe d’être atteints. La croissance est en ligne avec les attentes, elle est soutenue par les salaires -et pas par l’expansion du crédit- mais la vigilance est de mise sur le front de l’inflation. La Livre Sterling s’envole de +1% face à l’Euro (à 1,23) et contre le Dollar (à 1,402) tandis que le rendement des « Gilts » bondit de +5,5Pts de base vers 1,6050%, au plus haut cette année et même depuis début mai 2016.

La prochaine résistance se situe à 1,66% et la suivante à 2,00/2,10% (décembre 2015). La BoE entend cependant ne pas se « lier les mains » avec une trajectoire prédéterminée en matière de hausses de taux, elle va devoir tenir compte du comportement de l’économie en rapport avec le « Brexit », et là, les scénarios sont « multiples » et pourraient évoluer sensiblement d’ici la fin de l’année. Autrement dit, Mark Carney confirme incidemment que la BoE navigue à vue, ce qui n’est pas non plus du goût des marchés.

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Mots clé : - -

Laissez un commentaire