La Banque centrale chinoise se déchaine comme un marteau-piqueur

Rédigé le 19 novembre 2015 par | Toutes les analyses Imprimer

Est-ce la 67ème ou 68ème initiative de politique monétaire mise en œuvre par la Chine en 2015 ? On finit par s’y perdre… une mesure étant annoncée en moyenne tous les 5 jours par l’Empire du milieu.

Celle de ce jeudi fait  partie des décisions significatives : la PBOC (la People’s Bank of China, la Banque centrale de Chine ) annonce une forte  réduction du taux appliqué aux facilités de crédit permanente (SLF) qui met de l’huile dans les rouages du système bancaire, a annoncé jeudi la PBOC. Le taux au « jour/le jour » est réduit de 175 pts de base à 2,75% contre 4,45% et le taux « à sept jours » passe de 5,5% à 3,25% à compter de ce vendredi.

Selon les experts, il s’agit du prélude à une 7ème baisse des taux directeurs (la 6ème remonte au 23 octobre dernier) qui serait mise en œuvre dans un délai de 6 semaines à 2 mois. Une telle frénésie ne peut être que le reflet d’une situation qui échappe au contrôle de Pékin… mais le marché se soucie beaucoup plus du bruit que font les coups de marteaux que de savoir s’ils ont effectivement enfoncé la tête du clou.

La PBOC se transforme en véritable marteau-piqueur, même en comparaison d’autres banques centrales très agressives que comme la BNS ou la Riksbank.

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire