La baisse du GOFO annonce un rebond de l’or

Rédigé le 27 mai 2013 par | Matières Premières Imprimer

Depuis environ deux ans, les grandes banques chinoises proposent à leurs clients de conserver leur trésorerie en yuan, en or ou en argent. En pratique, cette trésorerie est l’équivalent d’une part d’ETF (exchange traded fund ou « or papier »).

Ces grandes banques sont des banques d’Etat et les ETF sont une manière déguisée de la Banque centrale chinoise d’accumuler des réserves de métaux précieux.

L’essentiel des ventes de métaux précieux sur le marché de Shanghai alimenterait donc des achats indirects de la Banque centrale chinoise (Banque populaire de Chine). On s’en souvient, la Banque avait déclaré en 2008 des réserves de 1 054 tonnes d’or et qui aurait près de 3 400 milliards de dollars de réserves de change.

Le marché de Shanghai a livré exactement :
1 157 tonnes d’or en 2009,
1 290 tonnes en 2010,
1 644 tonnes en 2011,
2 201 tonnes en 2012.

Si on ajoute ces quantités aux 1 054 tonnes d’or annoncées en 2008, à fin 2012, les réserves d’or de la Chine se monteraient à 7 346 tonnes.

Les ventes de 2013 sont venues compléter ce trésor :
janvier : 272 tonnes,
février : 174 tonnes,
mars : 302 tonnes
avril : 188 tonnes

Ce qui porte le total général à 8 282 tonnes, soit plus que les réserves officielles théoriques des Etats-Unis, qui seraient de 8 133 tonnes.

Anomalie à Shanghai
Depuis le vendredi 19 avril, soit trois jours après le point bas touché le 16 avril après le raid massif sur le Comex, il semblerait qu’il y ait une anomalie à Shanghai, où les livraisons de métaux sont quotidiennes.

Livraison d’or à Shanghai :

Lundi 22 avril       : zéro
Mardi 23 avril       : 1 tonne
Mercredi 24 avril    : zéro
Jeudi 25 avril       : zéro
Vendredi 26 avril    : 0,12 tonne
lundi 29 avril       : zéro
Mardi 30 avril       : zéro (férié)
Mercredi 1 mai      : zéro (férié)
Jeudi 2 mai         : 0,22 tonne
Vendredi 3 mai     : zéro
Lundi 6 mai        : 0,006 tonne
Mardi 7 mai        : 0,036 tonne
Mercredi 8 mai      : zéro
Jeudi 9 mai         : zéro

En 3 semaines, il n’y a pas eu 1,5 tonne de livrée alors que les livraisons étaient de 15,5 tonnes le lundi 15 avril, 18,3 tonnes le mardi 16 avril, 18,3 tonnes le mercredi 17 avril…

Qu’est-ce que cela signifie ?
Il y deux hypothèses : soit un désintérêt soudain, soit des délais inhabituels de livraison des raffineries, si ce n’est un défaut sur le marché de Londres ou du Comex. Pour lever le doute, intéressons nous au marché de la location de l’or.

Le marché de l’or est depuis longtemps influencé par les gold lease rates ou GLR. Ce marché des taux d’emprunt sur l’or est né du fait que les banques centrales ont voulu tirer une rémunération de leurs réserves d’or.

Elles louent donc leur or à des tiers à un taux officiel qui change tous les jours. Pour que ces taux restent attrayants, les GLR devaient être plus bas que le taux interbancaire court terme de Londres, le fameux LIBOR, sujet à scandales aujourd’hui.

La différence entre le LIBOR et les GLR s’appelle le GOFO.

A LIBOR constant, quand l’or est abondant sur les marchés, le GOFO monte car personne n’est prêt à payer cher quelque chose de banal. Quand l’or se raréfie, le GOFO baisse, car le louer coûte plus cher. De manière rarissime, le GOFO peut même être négatif.

Voici le tableau d’évolution du GOFO :

Tableau d'évolution du GOFO

Le tableau intégral est consultable ici.

On voit que quelque soit les échéances, les taux en janvier étaient assez élevés. Après la vague d’achat de physique dans le monde entier consécutive à la baisse de la mi-avril, le GOFO a commencé à chuter fortement. Les 9 et 10 mai, il y a une forte accélération, signalant une quasi-pénurie.

Il n’y a plus qu’à espérer voir cette chute perdurer et le GOFO entrer en territoire négatif sur toutes les échéances. Ceci signalerait un short squeeze qui préluderait à une forte hausse des cours de l’or.

Dans cette guerre monétaire, la Chine a encore beaucoup de munitions avec ses 3 400 milliards de dollars de réserves, alors que les réserves d’or physique ne sont pas extensibles.

DES PREUVES STUPEFIANTES : Comment la Chine est en train de réussir « le coup du siècle » sans que personne ne s’en aperçoive.

DANS CE MESSAGE : Ce que vous devez faire sans attendre pour mettre toutes les chances de votre côté dans le nouvel ordre mondial qui s’instaure.

PLUS : Les investissements qui pourraient engranger des gains à deux ou trois chiffres à mesure que Pékin refait le monde à son image : tout est expliqué dans ce message…

 

Mots clé : -

Cyrille Jubert
Cyrille Jubert
Entrepreneur

Entrepreneur avec deux entreprises fructueuses créées à son actif en 1984 et en 1993, Cyrille Jubert tient depuis 2008 un blog sur l’actualité économique et les métaux précieux.

Il est l’auteur d’une Histoire de l’Argent, étude historique et géopolitique de ce métal.
Pour acheter le livre ou le e-book suivez ce lien

Il est également rédacteur pour Crise, Or et Opportunités

Laissez un commentaire