Baisse du rouble face à l’euro, aucune raison, vraiment ?

Rédigé le 19 février 2014 par | Matières Premières Imprimer

Le Rouble vient d’inscrire ce mardi un nouveau plancher historique à 48,8 / euro contre 48,45 vendredi… La chute de la monnaie, pour le coup non-voulue par la Russie, s’explique d’autant moins que le prix du pétrole et gaz grimpent, grimpent depuis le 13 janvier.

graphique Euro/rouble

L’excuse de la croissance russe en panne et de la production industrielle qui s’étouffe ne tient pas vraiment la route alors que les jeux olympiques battent leur plein (les centaines de milliers de visiteurs venus de tous les pays du monde achètent du rouble depuis début 2014 pour financer leur séjour à Sotchi). Je ne vois donc décidément pas à quoi raccrocher cette chute contre-intuitive du Rouble.

Alors faute d’explication économique convaincante, je me suis octroyé une petite pause mardi soir pour jeter un coup d’œil aux nouvelles du monde.

Eh bien… rien de bien nouveau sous la pluie : des inondations en Angleterre, des dizaines de milliers de petits patrons qui manifestent dans le centre de Rome contre le poids écrasant des taxes qui ne cessent d’augmenter depuis 2 ans en Italie, des bâtiments en feu à Kiev, des opposants au régime dictatorial de Viktor Ianoukovitch (soutenu par Moscou) tués par les brigades spéciales qui tentent de nettoyer les abords de la mairie (la fameuse place du Maïdan occupée depuis 1 mois) pendant que des troubles éclatent dans d’autre villes ukrainiennes et…

… Et quoi ?

Allons… vous croyez que je ne vous vois pas venir ? Vous n’imaginez tout de même pas que l’embrasement de l’Ukraine et la chute du rouble puisse avoir le moindre rapport ?! Les marchés n’ont pas fait le rapprochement, les médias encore moins… alors cela n’a forcément rien à voir !

Extrait de Pitbull, la lettre d’investissement de Philippe Béchade

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire