La Bourse au quotidien

Analyses et conseils boursiers indépendants

Baisse du Gold : la Deutsche Bank à la manœuvre ?

Par Gilles Leclerc05 Oct 2016

En janvier dernier (première flèche verte), je vous proposais de travailler l’or à la hausse.

A chaque nouvelle analyse, un lien dans l’article vous renvoie à la précédente et vous permet de remonter le fil et la logique des plans de trade publiés.

Mais pour simplifier, voici le graphique qui vous permettra de situer nos différents points d’achat, de renforcement (flèches vertes) et de prise de profit (flèches rouge) depuis le début de l’année.

Gold hebdo

Le dernier achat (« A ») remonte à début Juin et a fait l’objet d’une prise de profit (« PP ») pour 1/3 de la position.

Nous avons donc en portefeuille les 2/3 de la position initiale que nous avons conservés pour jouer l’objectif final du trade : un retour sur la résistance (rectangle violet horizontal) qui se situe vers 1 400 $.

Mais hier, première alerte : l’ancienne résistance intermédiaire (devenue support) des 1 300 $ (segment rouge horizontal) est violemment cassé à la baisse. Et dans de forts volumes, comme vous le voyez sur le graphique journaliser ci-dessous. C’est la raison pour laquelle j’ai tenu à updater mon trade sur le Gold. Vous allez vite comprendre pourquoi.

Gold journalier

Maintenant : attention !

Au niveau graphique, la tendance est toujours haussière (canal haussier vert). Pour l’instant, elle n’est pas remise en cause. Mais comme en trading il faut toujours prévoir le pire (pour ensuite se contenter du meilleur), il est possible que nous ayons une tendance baissière de court terme en formation. Elle serait alors cadrée par le canal rouge pointillé.

Donc, méfiance.

Mais j’en profite pour vous livrer le fond de ma pensée…

… car la raison de ma méfiance n’a RIEN à voir avec l’analyse technique : mon souci, c’est Deutsche Bank

La Deutsche Bank est en grande difficulté (ça, ce n’est pas une nouvelle). Si JAMAIS elle commence à liquider des positions pour diminuer son levier (de plus de 30X comme Philippe vous le rappelle), ou tout simplement parce qu’elle y est obligée… alors ATTENTION aux secousses que cela va engendrer sur les marchés. Vraiment, vu le levier et les sommes en jeu, le coup du dossier Kerviel de la Société Générale en 2007 ressemblera à une gentille brise d’été en comparaison.

Mais là où cela devient particulièrement dangereux pour l’OR, c’est que la DB contrôle des positions massives sur les marchés de dérivés et de matières premières. Elle est très active sur les marchés de l’or et a d’ailleurs fait l’objet de poursuites pour « manipulation de prix de l’or et autres matières premières ».

Alors si effectivement la Banque commence ne serait-ce qu’à s’alléger (même un peu) sur le Gold, l’attaque baissière d’hier peut très vite faire boule de neige. 

Pour parer le coup, je vous propose donc de modifier un peu le money management initial, c’est-à-dire le placement du stop.

Si vous avez suivi le dernier plan de trade et notre prise de bénéfices partiels, vous aviez placé un stop au niveau de votre cours d’achat sur les 2/3 de la position restante. Vous aviez ainsi sécurisé votre trade

A présent, nous allons remonter le stop vers 1 245 $ (segment violet), juste sous le support du canal haussier. Dans l’incertitude et quand le danger grandit, un profit – même moins important que prévu – reste un profit. Hors de question de le laisser se transformer en perte.

Techniquement, un autre signal à surveiller sera la réponse de l’indicateur de tendance MACD sur son axe de propagation (segment vert). En cas de rebond : parfait, le canal haussier sera préservé. A ce moment, si vraiment le risque dû aux péripéties de la DB continue de monter, l’or va se retrouver rapidement propulsé à la hausse.

Par contre, si le canal haussier craque, alors le risque est un plongeon vers 1 200 $. Auquel cas, cette zone sera un gros support potentiel et donc un bon point d’achat. Mais nous vérifierons à ce moment les indicateurs techniques pour faire un point sur la situation

Bons trades,
Gilles

photo auteur

Gilles Leclerc

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Voir les articles de Gilles Leclerc

Infos Bourse, News & Opportunités

Suivez nous sur Facebook

Retour en haut

Si vous souhaitez recevoir des informations en exclusivité sur les IPO, OPA, augmentations de capital et autres opérations financières des partenaires de La Bourse Au Quotidien, inscrivez-vous ici :