Back to the future (1)

Rédigé le 27 janvier 2009 par | Autres indices Imprimer

Le film était rediffusé la semaine dernière, et cela m’a fait penser… aux indices boursiers mondiaux ! Bon, vous me direz, il n’y a qu’un analyste technique pour faire des rapprochements pareils. Car encore une fois, c’est en se tournant vers le passé que l’analyste peut anticiper le futur (et que parfois même M. le Marché infléchit son propre futur !). Il est vrai que lorsque l’on regarde le graphique des indices boursiers, que ce soit européens ou américains, on note une similitude troublante entre la période de juillet 2002 à début 2003 et la période que nous vivons depuis fin 2008.

Les jours qui viennent seront décisifs pour l’évolution de la tendance à moyen terme. Nous arrivons sur des niveaux de supports importants qui devraient être testés dans les heures ou les jours qui viennent.

Pour avoir bien les idées en place en cette période cruciale, je voudrais prendre quelques minutes pour étudier avec vous l’indice leader : le S&P 500.

Graphique SP 500

Les médias nous parlent plus volontiers du Dow Jones ou du Nasdaq, mais l’indice le plus suivi par les gérants et les professionnels de marché en général est bien le S&P 500, indice large avec ses 500 valeurs, et donc plus représentatif de la cote et de la tendance à moyen terme.

Quel est la tendance à moyen terme? A n’en pas douter, la tendance à moyen terme reste clairement baissière sur le S&P, comme sur tous les indices mondiaux.

Après avoir déroulé cinq temps de baisse entre octobre 2007 et novembre 2008 à une vitesse impressionnante, l’indice a ensuite rebondi jusqu’au niveau des 943 points début janvier.

Ce niveau est la résistance graphique horizontale majeure qui correspond aux anciens points bas de septembre 2001 (!), à l’ancienne résistance qui avait bloqué les cours en août et décembre 2002, et, comme par hasard (évidemment, non ce n’est pas un hasard) à un retracement de 23,6% de toute la baisse entre octobre 2007 et novembre 2008.

La réaction à ce niveau est donc un véritable cas d’école pour les analystes techniques Depuis, la tendance baissière a repris son cours avec violence depuis ce rebond.

Qui plus est, à moyen terme, sur le plan des indicateurs, rien n’indique que cette tendance puisse être contrariée pour le moment.

– Ainsi, le RSI à 14 semaines reste tranquillement sous la zone de neutralité des 50, et il devrait nous donner un signe d’accélération baissière s’il repassait sous les 30 dans les jours qui viennent.

– La moyenne mobile à 14 semaines, qui épouse remarquablement les cours depuis l’accélération baissière à moyen terme de l’année dernière, est désormais résistance au niveau des 875.

Toutefois, comme on le voit surtout sur le graphique, nous arrivons proche d’un niveau de support horizontal majeur dans une zone comprise entre 768, niveau des bas de 2003, et 741, le point bas de 2008.

Alors… maintenant ? Nous venons de le voir, la tendance est toujours baissière, et certains indices européens, comme le CAC 40 ont même cassé leurs plus bas de 2008. Je vous donnerai jeudi la suite de mon analyse, avec des niveaux et des anticipations précises, mais déjà, attention :

Il est probable que le S&P 500, comme il l’a fait en octobre 2002 après avoir établi un premier point bas en juillet 2002, aille tester dans les jours ou les heures qui viennent les 741 points au cours d’une séance de « panique », reproduisant le même scénario que celui que nous avons connu en 2002.

Et le passé n’est pas à négliger, ne l’oubliez jamais. Pour la suite, je vous dis à jeudi.

Mots clé : - - -

Sebastien Duhamel
Sebastien Duhamel

Laissez un commentaire