Back to the futur (2)

Rédigé le 29 janvier 2009 par | Autres indices Imprimer

Je vous disais mardi qu’en analyse technique, il faut regarder le passé pour anticiper le futur. Voici ce que j’écrivais dans mon Billet :

« Il est probable que le S&P 500, comme il l’a fait en octobre 2002 après avoir établi un premier point bas en juillet 2002, aille tester dans les jours ou les heures qui viennent les 741 points au cours d’une séance de « panique », reproduisant le même scénario que celui que nous avons connu en 2002.« 

Car en effet, que s’est-il passé après ce test de la zone 740/760 en 2002 ? Un rebond d’environ 25% dans les semaines qui ont suivi…

Graphique SP 500

Accrochez-vous : nous visons les 741 points Qui plus est, pour les adeptes de la théorie elliotiste (qui suppose qu’un mouvement en cinq temps est suivi d’un rebond en trois temps), le mouvement de baisse jusqu’à fin 2008 devrait donc être suivi d’un rebond en trois temps (A, B, et C). Nous aurions fait une A ou la 1 d’une A entre novembre 2008 et janvier 2009, et nous serions dans la 2 ou la B depuis.

Cela paraît peut-être obscur pour certains, mais l’essentiel de mon propos n’est pas là. L’essentiel est que cette 2 de la A ou cette B ne doit pas aller sous le bas de la 1 ou A, ce qui renforce d’autant plus mon idée d’un rebond proche du support des 741 points (qui devrait correspondre aux 2 500/2 550 points sur le CAC 40).

Là, je vous ai encore plus perdu… Donc retenez alors simplement que le niveau des 741 points sera donc sûrement testé par les opérateurs dans les jours qui viennent, mais quand nous serons proches de celui-ci, il vaudrait mieux sortir des ventes à découvert, au moins à court terme, car un rebond significatif sera alors à envisager à partir de ce niveau.

Mais un rebond ne remet pas en cause une tendance Certains seront peut-être surpris par tant d’optimisme alors que j’évoquais une crise à la japonaise il y a quelques semaines. Non, je ne suis pas devenu optimiste en quelques semaines. Et je me dois aussi de vous signaler que si le support des 741 ne tenait pas sur le S&P, la descente aux enfers vers les 600 devrait être envisagée à moyen terme.

Aussi, si un rebond me paraît possible, je vous encourage à vous positionner avec prudence, car même s’il peut être significatif, je n’envisage pour l’instant qu’un rebond, qui ne remettrait pas en cause la tendance baissière.

Les objectifs pour ce rebond sur le S&P seraient les 61,8% de la baisse donc les 866 points à partir des 741. Ce niveau devrait alors coïncider avec ma moyenne mobile à 14 semaines. Puis, en dépassement de ce niveau, visez les 943.

Rebond ou reprise ? Ceci m’amène bien évidemment à la question que vous vous posez tous. Cette zone majeure des 741 sur le S&P peut-elle donner lieu à quelque chose de plus puissant qu’un rebond ?

Pour ceux qui ont attentivement observé le graphique, ils ont bien vu qu’en 2002, la zone avait donné lieu à une reprise en W sur plusieurs mois, et à la naissance d’une nouvelle tendance à moyen terme.

Toutefois, mes indicateurs et graphiques ne me permettent pas de me dire qu’il y aura plus qu’un rebond à ce niveau. Seul le dépassement des plus hauts du mois de janvier à 943 me permettrait d’y réfléchir sérieusement. Mais nous aurons le temps d’en reparler.

D’ici là, j’espère que dans les jours qui viennent, vous serez conscient de l’importance de la zone 740/760 quand vous prendrez position. J’aurai alors rempli ma mission.

Mots clé : - - - - -

Sebastien Duhamel
Sebastien Duhamel

Laissez un commentaire