Avez-vous évité le piège à haussier ?

Rédigé le 22 mai 2008 par | Autres indices Imprimer

Cher trader,

Si jusqu’à ce matin le CAC40 avait préservé le seuil psychologique des 5 000 pts, les deux baisses consécutives de 1,70% et de 0,54% ainsi que l’ouverture en gap baissier de 0,98% de ce matin donnent le ton : les bulls luttent… les bears reprennent le dessus.

Du coup, depuis notre dernier BdT, mardi dernier, les indices ont perdu environ 3,30%. Léo Golovine prudent depuis quelques semaines, avait déjà commencé à se positionner sur des put turbos dernièrement. Il donnait hier à ses abonnés de @Turbos Trader une magnifique étude des principaux indices mondiaux, histoire de mettre les pendules à l’heure avec les haussiers.

« Depuis bientôt trois semaines, je vous fais part de mon anticipation baissière sur le marché. Sur cet intervalle de temps, le marché n’a que légèrement progressé, avec quelques disparités sur les indices. Etant amené à traiter sur le marché français (car les émetteurs de Turbos se concentrent principalement sur les valeurs françaises), il est logique que je concentre mon étude sur l’indice de la bourse de Paris. Pourtant, afin de disposer d’une vision plus globale de l’état du marché, intéressons-nous aux indices américains et européens.

Pour voir les graphes, cliquez ici.

Le passage en revue de ces indices témoigne de la situation toujours très tendue. La tentative de débordement des obstacles majeurs (1 427 pts sur le S&P 500 et 5 100 pts sur le CAC) a échoué : les opérateurs parlent dans ce cas d’un « bull trap » (piège à haussier). Dans le même temps, le FtsEurofirst 80 et l’Eurostoxx 50, qui sont très représentatifs de la situation des places européennes, se sont de nouveau repliés sous leur obstacle majeur. L’indicateur de MACD, sur chacun de ces indices, est en train de diverger, ce qui montre un essoufflement du mouvement ascendant. La lutte se poursuit donc sur le marché (…). Si le courant bull avait repris l’avantage depuis la semaine dernière, le courant bear était quant à lui prêt à contre-attaquer lors des prochaines séances. »

Et… que constatons-nous dès que les marchés flanchent ? Oh… surprise ! Les liquidités se reportent sur l’or et le dollar : 135$ le baril hier et plus de 935$ pour l’once d’or !

Goldman Sachs a fait une première approche à 200$… Hier, le pétrole a littéralement pulvérisé son canal haussier en place depuis octobre 2006 qui le bornait encore sur les 127/130$. Nous sommes maintenant en apesanteur, en espace inconnu — enfin, pas pour tout le monde parce qu’avec un gallon à 4,50$, les voitures américaines ont le réservoir bien lourd. Qui se risquera à donner un baril à 250$…300$ ? Nous allons y réfléchir.

Pour l’instant, vous avez un trade immédiat et rapide à faire si vous aimez le Forex : Jérôme Revillier analyse pour vous la paire GBP/USD.

Mots clé : - - - - - - -

Nathalie Boneil
Nathalie Boneil
Directrice de la rédaction aux Publications Agora

Nathalie Boneil est Directrice de la rédaction aux Publications Agora. Elle a travaillé dans l’univers de la Bourse plus de 4 ans – mais c’est depuis toute petite que son grand-père lui parle des marchés et de l’investissement. Aujourd’hui, elle travaille avec nos rédacteurs et analystes sur les marchés actions pour qu’ils vous proposent les meilleurs services, les meilleures idées d’investissements, de manière la plus simple et la plus profitable qui soit pour vous.

Son rôle est tout simple : rendre les idées, les méthodes, les stratégies de nos analystes professionnels facilement compréhensibles et directement applicables pour vous. Elle met l’analyse technique à votre portée, vous montre les opportunités, les pièges à éviter, et vous explique les moyens de vous positionner sans vous noyer dans un jargon d’experts.

Laissez un commentaire