photo auteur
Jean Chabru

Présidentielle : comment aborder le marché ?

Rédigé le 4 mai 2012 par Jean Chabru | Analyses indices, Cac 40, Mid et Small Caps

En cette période de grande incertitude de l’entre-deux tours, la guerre des mots fait rage entre sarkozystes et hollandais. Chaque camp tirant à boulets rouges sur celui d’en face. A défaut d’idées révolutionnaires, d’aucuns brandissent de vieilles peurs infondées.

Autopsie d’un programme présidentiel

Rédigé le 24 avril 2012 par Jean Chabru | Analyses indices, Cac 40, Mid et Small Caps

L’élection présidentielle se rapproche à grands pas. Je vous avais promis d’évoquer cette question pour y voir clair sur les orientations économiques et essayer d’anticiper la tendance du second semestre ; le moment est venu. Où en sont les débats ?

Conseil en technologies : faut-il profiter des valorisations à la casse ?

Rédigé le 15 décembre 2011 par Jean Chabru | Mid et Small Caps

Il y a un secteur que j’apprécie tout particulièrement en Bourse : celui de la R&D externalisée et du conseil en technologies. Le secteur sort tout juste de la précédente crise ; comment s’est-il réorganisé pour faire face à la récession qui nous attend ?

Y a-t-il encore des valeurs refuge ?

Rédigé le 11 novembre 2011 par Jean Chabru | Biotechs et Medtechs, Mid et Small Caps

Vous le savez : en dehors des banques grecques, les principales banques détentrices de dettes des pays périphériques sont les banques allemandes à hauteur de 20% et les françaises, évidemment, qui en détiennent 30%. Ces dernières ont d’ailleurs communiqué qu’un défaut global sur la dette grecque était gérable et représenterait une perte sèche de l’ordre de 8 milliards de dollars (Md$) dans leur compte. Sans doute.

Mon coup de blues de l’année

Rédigé le 20 septembre 2011 par Jean Chabru | Analyses indices, Big caps, Cac 40, Mid et Small Caps

Il y a à peine plus d’un mois — ce qui me paraît une éternité — je me demandais quel allait être le prochain coup d’arrêt alors que le manque de consensus politique mettait en péril la notation AAA de la dette US.

Alternext : panne de croissance ou gueule de bois ? (3/3)

Rédigé le 29 juillet 2011 par Jean Chabru | Biotechs et Medtechs, Mid et Small Caps

Voici enfin le dernier volet de notre trilogie de « A la recherche de la cause de la panne Alternext ». Dans mon précédent article, j’en étais à dire que « La croissance de l’activité était excellente et n’était pas la cause de la panne boursière en 2010 d’Alternext. »

Alternext : panne de croissance ou gueule de bois ? (2/3)

Rédigé le 22 juillet 2011 par Jean Chabru | Biotechs et Medtechs, Mid et Small Caps

La semaine dernière, je vous livrais une comparaison de la performance des indices CAC 40/CAC Mid & Small et Alternext. Cela fait partie de mon dernier rapport, publié pour mes abonnés à Small Caps Profits. Je continue de vous en livrer un extrait.

Alternext : panne de croissance ou gueule de bois ? (1/3)

Rédigé le 15 juillet 2011 par Jean Chabru | Mid et Small Caps

Le 17 mai 2005, le courtier en prêts immobiliers MEILLEURTAUX.COM était la première valeur de croissance à entrer sur ce marché. Alternext est, vous le savez, un marché non réglementé destiné à concurrencer l’AIM de Londres et attirer les PME françaises et internationales en Bourse avec des conditions allégées par rapport à Eurolist.

Nouvelle bulle sur les medtechs cette fois ?

Rédigé le 7 juillet 2011 par Jean Chabru | Biotechs et Medtechs, Mid et Small Caps

Une réelle bulle s’est créée sur le segment des medtechs ; certains investisseurs risquent de le payer très cher. Il est d’ailleurs intéressant de noter que beaucoup d’investisseurs historiques (essentiellement des fonds) profitent de la liquidité et des cours élevés pour sortir.

Le chiffre d’affaires des PME a pris 30% depuis 2006 !

Rédigé le 24 juin 2011 par Jean Chabru | Mid et Small Caps

Mais qu’adviendra-t-il si les Etats-Unis continuent d’aller à la vitesse du son vers ce mur de dettes ? C’est très simple : un cataclysme financier. A des années lumières de ce mirage aux alouettes américain, je continue de constater que nos bonnes vieilles PME françaises continuent d’afficher une santé excellente…