photo auteur
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias… conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management… responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance… consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

EURO DISNEY : une hausse irrationnelle… la chute arrive

Rédigé le 22 février 2011 par Eric Lewin | Big caps

Nous sommes le 8 février au matin et la Euro Disney société publie son chiffre d’affaires trimestriel. La progression de l’activité atteint 8,5% à 316,8 millions d’euros avec un bond de 6% des dépenses touristiques et une légère progression de 2% de la dépense moyenne par visiteur. Pas de quoi pavoiser, au point qu’un broker qui suit la valeur n’hésite pas à trouver la croissance du chiffre d’affaires des parcs à thèmes clairement décevante.

EURO DISNEY : une hausse irrationnelle… la chute arrive

Rédigé le 22 février 2011 par Eric Lewin | Biotechs et Medtechs, Mid et Small Caps

Nous sommes le 8 février au matin et la société publie son chiffre d’affaires trimestriel. La progression de l’activité atteint 8,5% à 316,8 millions d’euros avec un bond de 6% des dépenses touristiques et une légère progression de 2% de la dépense moyenne par visiteur.

Archos n’est pas encore Apple

Rédigé le 9 février 2011 par Eric Lewin | Big caps

Lorsqu’on travaille sur les small caps, il est impératif de regarder attentivement les volumes afin d’éviter d’investir dans des valeurs très peu liquides. De ce point de vue, il n’y a donc aucun risque à investir dans Archos. La société française spécialiste des appareils numériques mobiles suscite un intérêt toujours aussi important chez les investisseurs et cela se traduit bien évidemment dans les volumes de la valeur. Ainsi, sur les cinq premières séances de février, pas moins de 12% du capital ont été échangés. C’est énorme. Pourtant, Archos est encore loin des standards d’Apple…

Archos n’est pas encore Apple

Rédigé le 9 février 2011 par Eric Lewin | Biotechs et Medtechs, Mid et Small Caps

Lorsqu’on travaille sur les small caps, il est impératif de regarder attentivement les volumes afin d’éviter d’investir dans des valeurs très peu liquides.

C’est une règle de bon sens importante à connaître et à appliquer si l’on ne veut pas être "collé" — c’est-à-dire si l’on ne veut pas voir ses velléités de ventes contrariées par un manque de volume…

En Bourse méfiez-vous des effets d’annonce…

Rédigé le 28 janvier 2011 par Eric Lewin | Apprendre la Bourse, Big caps

On ne vous dira jamais assez combien il est important de bien communiquer, et surtout à bon escient, quand on est une société cotée. Meetic vient d’en faire l’amère expérience ces derniers mois avec quelques désagréments… Les déclarations de Marc Simoncini ont, un temps, soutenu la spéculation et provoqué une flambée du titre avant de décevoir le marché… le retour de bâton a été fracassant.

En Bourse méfiez-vous des effets d’annonce…

Rédigé le 28 janvier 2011 par Eric Lewin | Biotechs et Medtechs, Mid et Small Caps

On ne vous dira jamais assez combien il est important de bien communiquer, et surtout à bon escient, quand on est une société cotée. Meetic vient d’en faire l’amère expérience ces derniers mois avec quelques désagréments…

Comment jouer les small caps cette année ?

Rédigé le 12 janvier 2011 par Eric Lewin | Big caps

Pour jouer correctement les small caps, mieux vaut laisser de côté toute logique indicielle. Les indices small caps ne sont en effet pas observés à la loupe car de nombreuses sociétés, dont la capitalisation est inférieure à 150 millions d’euros, n’y figurent pas. Préférez donc les OPRA et autres rapprochements dans les niches de marché. Vous comprendrez pourquoi Adverline, Adthink Media ou encore NotreFamille.com sont à surveiller de près.

Comment jouer les small caps cette année ?

Rédigé le 12 janvier 2011 par Eric Lewin | Biotechs et Medtechs, Mid et Small Caps

En ce début d’année 2011, il est de bon ton de formuler des prévisions boursières et économiques.

En effet, rares sont les experts qui ne se sont pas prêtés à l’exercice en émettant quelques pronostics sur les indices boursiers, l’or ou encore les devises.

Peut-être se sont-ils inspirés de Confucius qui s’exprimait ainsi : "celui qui ne prévoit pas les choses lointaines s’expose à des malheurs prochains." Bref, revenons à la Bourse aux petites valeurs.

OPRA : opération réjouissante pour actionnaires ?

Rédigé le 8 décembre 2010 par Eric Lewin | Apprendre la Bourse

Environnement SA, LVL Medical, IEC Professional Media, Radiall ou encore Etam… Toutes ces entreprises cotées ont la particularité d’avoir réalisé des offres publiques de rachat sur leurs titres ces derniers mois. Fertile… Le but ? Comme je vais vous l’expliquer, c’est un moyen de créer de la valeur dans une économie qui n’a pas de croissance et de satisfaire ainsi les actionnaires… Je vous explique la manoeuvre.

OPRA : opération réjouissante pour actionnaires ?

Rédigé le 8 décembre 2010 par Eric Lewin | Biotechs et Medtechs, Mid et Small Caps

Environnement SA, LVL Medical, IEC Professional Media, Radiall ou encore Etam… Toutes ces entreprises cotées ont la particularité d’avoir réalisé des offres publiques de rachat sur leurs titres ces derniers mois. Fertile…