Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Augmentation des exportations en Chine : effet waouh !

Rédigé le 13 avril 2016 par | Analyses indices, Autres indices, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

La Chine – dont les exportations se redressent en mars après le traditionnel passage à vide de février – euphorise les places occidentales, et plus particulièrement… les banques.

Tiens, la Chine s’est remise au travail en mars : on oublie donc les avertissements du FMI la veille !

Les exportations donnent l’impression d’avoir ressuscité après huit mois de dégringolade consécutifs : elles font un bond de +11,5% (waouh !). Mais les opérateurs semblent déjà avoir oublié qu’elles avaient dévissé de -25% en février (double waouh !), le pire score jamais observé en six ans.

C’est typiquement ce qu’on appelle un « effet de base » : l’activité du mois de mars 2015 avait été plombée lors du Nouvel an chinois tardif (c’est une sorte de super 1er mai qui dure une semaine complète et où les échanges extérieurs chinois semblent s’arrêter littéralement).

Mais les opérateurs ont un autre motif de satisfaction, le rebond est plus vigoureux qu’attendu : le consensus tablait sur +10% et ce sera +11,5%, l’excédent – toujours par rapport à mars 2015 – bondit de +3,2 Mds$ à +30 Mds$.

Un score qui s’explique par une nouvelle contraction de -7,6% des importations (après -13,8% en février et -20% en janvier). Et là, immanquablement, les permabulls nous infligent un cinglant « c’est moins pire que prévu ».

Et bien entendu, les marchés s’empressent d’oublier l’escalade des menaces en provenance d’Asie – et plus particulièrement de la Chine – évoquées mardi par le FMI.

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire