Au tour de la Suède d’entrer dans la guerre des devises

Rédigé le 12 février 2015 par | Matières Premières, Toutes les analyses Imprimer

Après la banque centrale helvétique puis la banque centrale du Danemark, c’est au tour de la Riskbank suédoise d’abaisser son taux directeur jusqu’en territoire négatif, à -0,1%.

 Cela se révèle coûteux de refinancer l’État suédois. À ce rythme,  les suédois perdront bientôt de l’argent en épargnant pour leur retraite. 

Pas moins de 3 États européens -hors zone Euro- vous payent désormais pour vous endetter : n’importe quel expédient vaut mieux que de laisser l’Euro se déprécier.

La guerre des devises bat donc son plein , les rendements sont aspirés vers le bas dans une spirale dont personne ne connait l’issue, faute de précédent historique.

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire