Faites attention au CAC40 en fin d’année

Rédigé le 21 décembre 2017 par | Analyses indices, Cac 40 Imprimer

Pour mon dernier article de l’année, je vous propose un petit focus sur le CAC40. La Bourse parisienne sera fermée lundi et mardi prochain. Elle ne rouvrira que le 27 décembre pour ses trois dernières séances de l’année. Avec la traditionnelle trêve des confiseurs, la baisse des volumes et les habillages de bilans, la fin d’année devrait être calme.

Enfin, en théorie.

Car j’ai au contraire bien peur que les choses ne s’accélèrent précipitamment. Un peu comme vous le disait Gilles la semaine dernière dans son article « je commence à avoir de mauvais signaux pour 2018 ». Gilles reviendra également demain sur le sujet. Mais je voulais vous donner mon point de vue sur les indices et vous montrer comment je les trade au jour le jour.

Les marchés US vont-ils vendre la validation de la réforme fiscale ?

Pour l’instant, le traditionnel rally de fin d’année a surtout lieu outre-Atlantique. Appâté par la carotte fiscale de Donald Trump, le S&P 500 a tiré sur les 2 700 points. Or, vous voyez que cette zone de prix correspond au contact de la borne haute du canal ascendant en place depuis 2016.

SP500

Les marchés US ont inlassablement acheté la rumeur de la Tax Reform tout au long de l’année. Il serait donc logique qu’ils vendent la nouvelle. Et ce d’autant que les indices butent désormais sur des résistances.

Mais pendant que Wall Street s’envole, le CAC40 est à la traîne depuis un mois. Et c’est justement ce qui m’inquiète.

Le CAC40 à la traîne… qui risque de plonger

Le CAC reste en effet enfermé dans une structure assez nette en triangle ascendant (les pointillés sur mon graphique daily).

CAC40

Or si Wall Street finit par subir des prises de bénéfices, je crains que notre indice, déjà faible, ne s’enfonce carrément ! Je crains une rupture du support ascendant et un retour sur les 5 270 points d’ici la fin de l’année.

La bonne nouvelle, c’est que si ce scénario se réalise, cela veut dire une belle opportunité de trading. En effet, si le CAC40 enfonce le support oblique (pointillé), il y aura un effet d’accélération sous ce niveau. Nous assisterions alors à une séance rouge vif, comme celle du 1er décembre dernier (flèche rouge + rectangle bleu clair).

Lors de cette séance du 1er décembre, le CAC avait accéléré en sortie d’une autre structure de compression de volatilité. Il s’agit là d’un prérequis nécessaire à tout « squeeze », de type drapeau ascendant. Comme c’est typiquement le genre de configuration que je joue, nous avions pu prendre un put avec un parfait timing. Nous avions ainsi gagné 25% en une séance en jouant justement cette chute du CAC40.

Eh bien pour cette fin d’année, j’ai bien l’intention de rééditer le trade. Je vais attendre que le CAC40 donne des signaux d’enfoncer le support. Nous nous positionnerons alors sur un produit à effet de levier pour jouer l’accélération de la baisse. Pour rappel, c’est vraiment la stratégie que je joue au jour le jour dans mon service : détecter les configuration de rupture ou d’accélération, et prendre position sur un produit à effet de levier. Pour l’instant, nous avons engrangé des gains de 57,1%, 51,6%, 30%, 28,6%, 25,8%, 33%, etc… depuis la mi-novembre, en quelques heures. Si vous voulez répliquer ma stratégie, c’est très simple, voyez sur cette page comment faire.

Quoi qu’il en soit, surveillez vos positions : je ne suis pas certain que la période entre Noël et le jour de l’an soit aussi calme qu’à l’accoutumée…

Besoin d'un coup de main dans vos trades ?

Mots clé : -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire