Attention aux signes de faiblesse sur le Nasdaq

Rédigé le 15 novembre 2011 par | Autres indices Imprimer

___________________________________________

Responsable du service Levier7, un service de trading sur les Turbos
___________________________________________

Le rebond sur les marchés a commencé dès le mois de septembre. Mais il s’est largement accentué en novembre, avec des gains de plus de 10% sur certains indices. Tout va donc pour le mieux ? rien n’est moins sûr car dès la fin octobre, des signes de faiblesse ont commencé à apparaître sur les indices. Nous avons eu une consolidation, notamment en Europe, dans un marché qui reste et qui devrait rester encore longtemps volatil.

Le mois d’octobre est traditionnellement le mois des krachs. Or cette année, ce fut tout le contraire : octobre fut le mois du rebond. Alors… au lieu d’un traditionnel rally de fin d’année… allons-nous aassister à un bear market rally ? Le contexte est relativement incertain sur le court terme et vous devez rester prudent dans vos trades. Il faudra d’autant plus se méfier que certains indices montrent des signes de faiblesse. C’est le cas en particulier du Nasdaq 100 sur lequel je vais revenir car, comme à chaque fois, les mouvements de court/moyen termes créent des opportunités à saisir.

Quels niveaux surveiller sur le Nasdaq ?
J’ai choisi ici le Nasdaq 100, car il est plus représentatif des valeurs technologiques et surtout, il est clair techniquement (mais évidemment, n’oubliez pas de surveiller le Nasdaq Composite, plus large). Voici le graphique journalier du Nasdaq 100 :

Graphique Nasdaq
Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Contrairement à d’autres indices, le Nasdaq 100 est aujourd’hui beaucoup plus proche d’une zone de résistance qui correspond à ses plus-hauts annuels, à 2 438 points.

Après avoir culminé en juillet, l’indice des valeurs technologiques a subi une correction majeure jusqu’en août. Mais la baisse a été contenue, car l’indice n’a finalement pas marqué de plus-bas par la suite. C’est un point important car cela montre une certaine force de l’indice à moyen terme. Par contre, à plus court terme, les signes de faiblesse se sont multipliés avec le double échec à l’approche des 2 400 points. Cette zone des 2 400 points (résistance à 2 438 points exactement) est importante car nous butons régulièrement à son approche.

Même blocage sur le RSI à 14 jours qui bute lui aussi sous une ligne de tendance descendante qui lui barre la route depuis plusieurs mois et confirme l’idée d’une consolidation sur les prix. Par conséquent, tant que nous sommes sous ces 2 438 points, nous devrions consolider dans les prochaines semaines pour aller combler le gap haussier des 2 227 points. Au minimum.

Cette zone pourrait relancer l’intérêt des acheteurs, mais si ce niveau casse… Gare à l’accélération à la baisse ! Nous pourrions retracer quasiment l’ensemble du rebond et revenir sur les 2 035 points.

Donc, pour jouer le Nasdaq : soyez short autour des 2 400 points et ayez comme premier objectif les 2 227 points.

Ndlr : si vous ne voulez pas vendre directement le marché, vous savez que Sébastien Duhamel trade des Turbos. Ces produits dérivés s’achètent et se vendent facilement, comme une action. Mais un Turbo call va vous permettre de jouer un scénario haussier, alors qu’un Turbo put vous permettra de jouer une baisse. Rien de plus simple donc si vous voulez jouer le Nasdaq à la baisse qu’acheter un Turbo put ! Sébastien peut vous guider dans vos choix car tout est expliqué ici, dans son service.

Mots clé : - -

Sebastien Duhamel
Sebastien Duhamel

Laissez un commentaire