En Argentine, le taux directeur argentin a été porté de 45 à 60%… pour quelle efficacité ?

Rédigé le 30 août 2018 par | Taux & Devises Imprimer

Billets de pesos argentins et de dollars américains

La banque centrale d’Argentine vient d’annoncer qu’elle rehausse de 1 500 points de base son taux directeur, le portant à 60% pour défendre un peso argentin tombé ce matin à 39,5 contre le dollar (soit -9%, après -8% la veille).

Le peso argentin valait 2,9 contre le dollar début 2002… et c’était déjà un taux de change catastrophique par rapport à la parité fixe de 1 contre 1 qui prévalait jusqu’à fin 1999.

Le FMI déjà au chevet de l’Argentine

Le peso vient donc de voir sa valeur divisée par quasiment 40 en 18 ans et par plus de deux cette année (il valait 17,5 contre le dollar en début d’année) : les 50 Mds$ de fonds de soutien promis par le FMI arriveront manifestement trop tard… le mal est fait.

Il n’y plus qu’à tenter de reconstruire sur les décombres. Tenter de boucher les lézardes avec un peu de ciment ne sert plus à rien : le problème c’est que l’effondrement n’est pas encore complet.

Soutien du FMI, débuts ratés en Coupe du monde : l’Argentine va mal !

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Mots clé : - -

Laissez un commentaire