Archos n’est pas encore Apple

Rédigé le 9 février 2011 par | Biotechs et Medtechs, Mid et Small Caps Imprimer

Lorsqu’on travaille sur les small caps, il est impératif de regarder attentivement les volumes afin d’éviter d’investir dans des valeurs très peu liquides.

C’est une règle de bon sens importante à connaître et à appliquer si l’on ne veut pas être "collé" — c’est-à-dire si l’on ne veut pas voir ses velléités de ventes contrariées par un manque de volume…

En partant de ce point de vue, il n’y a donc aucun risque à investir dans Archos. En effet, nous le verrons dans ce billet, la société française spécialiste des appareils numériques mobiles suscite un intérêt toujours aussi important chez les investisseurs.

◊Une valeur qui suscite l’intérêt des investisseurs…
Comme je vous le disais brièvement en introduction, Archos suscite un intérêt indéniable de la part des investisseurs et cela se traduit bien évidemment dans les volumes de la valeur. Regardons- les donc d’un peu plus près.

Pour ce faire, pas besoin d’aller chercher bien loin. En effet, sur les cinq premières séances de février, pas moins de 12% du capital ont ainsi été échangés. Vous en conviendrez tout autant que moi, il s’agit-là d’un volume énorme — l’incroyable impact marketing des produits Archos est à l’origine de cet engouement.

En effet, notre spécialiste des baladeurs multimédias — de la première mini tablette à moins de 100 euros sous Android à toute une gamme de baladeurs vidéo alliant élégance et performance — fait toujours rêver les investisseurs.

◊… Mais qui est pourtant loin des standards d’Apple
Certains investisseurs voient même en Archos le digne concurrent d’Apple… On en est pourtant loin, surtout si l’on regarde de près la rentabilité. Et de ce côté-là, l’envers du décor n’est pas aussi réjouissant.

Ainsi, sur le premier semestre, la perte opérationnelle du groupe a atteint 1,8 million d’euros pour une perte nette de 3,2 millions d’euros. La marge brute est certes remontée légèrement de 17% à 23% mais on est loin des standards d’Apple.

A titre de comparaison, le bénéfice net d’Apple, sur son premier trimestre clos fin septembre, a bondi de 77,6% à 6 milliards de dollars, permettant ainsi à la marge nette d’atteindre 22,4%.

◊ La production aux dépens de la communication
En fait, Archos est victime de sa petite taille. Dans ce secteur où il faut sans cesse communiquer pour exister, il est difficile de se faire un nom et Archos en fait directement les frais.

Avez-vous déjà vu une publicité pour Archos à la télévision ? Avez-vous déjà vu des pages vantant ses produits dans les journaux ? Non car le groupe ne peut pas se permettre d’intensifier son budget marketing tout en maintenant ses efforts de recherche et développement.

Le groupe peut également être victime de son succès. Je m’explique… Archos doit faire fabriquer ses produits auprès des usines avant de les vendre, essentiellement dans un circuit B to C. La société a donc en permanence un problème de besoin de fonds de roulement. Cela veut dire en langage plus simple qu’Archos a en permanence des besoins de trésorerie pour financer son développement.

D’où le lancement de nombreuses augmentations de capital ces dernières années. Le financement de la production reste l’un des principaux problèmes du groupe. Vous le voyez, on est encore loin de Steve Jobs…

Eric Lewin
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias… conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management… responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance… consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

Les commentaires sont fermés !