Après AIRBUS, c’est ADP qui devrait chuter

Rédigé le 6 décembre 2017 par | A la une, Actions, Big caps Imprimer

Eric Lewin en parlait tout récemment : ADP (FR0010340141 – ADP) est sur ses plus-hauts historiques. En effet, le titre commence à se faire un peu cher avec un PER de 30.

Effectivement… De quoi lever un sourcil et aller jeter un coup d’oeil sur le graphique et de faire parler les indicateurs techniques. Allons-y. Vous allez voir que ce qui est assez étonnant, c’est que le cadrage graphique ressemble à s’y méprendre à celui d’AIRBUS, que nous avons vu lundi dernier ! Or, nous avions émis deux gros warning sur Airbus..

Mais est-ce la même chose pour ADP ?

ADP arrive sur deux grosses résistances

ADP cours graphe valeur actions 2017 décembre analyse FR0010340141 Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Bien.Vous commencez à avoir l’oeil. Vous voyez que le titre arrive « à fond » sur la résistance du canal haussier de long terme (borne rouge depuis 2008), et sur la résistance horizontale établie par report d’amplitudes. Or, en observant la progression du titre, vous voyez que les cours (les algos si vous préférez) réagissent sur des niveaux bien précis : ces reports d’amplitude. J’ai placé des petites pastilles pour mettre en évidence la réaction des prix sur ces niveaux. Voilà un exemple parfait de la finance 2.0.

(N.B : attention, pour les trouver vous devez impérativement utiliser des graphes dont l’historique des prix n’est PAS réajusté (c’est-à-dire rétroactivement tripatouillé) en fonction des distributions de dividendes. J’avais expliqué pourquoi en prenant l’exemple d’Orange et en vous montrant l’importance de bien choisir son flux de données).

Ne vendez pas la peau de l’ours trop vite

Au même moment niveau, l’indicateur d’inertie (le SMI) arrive en zone de surachat (pastille orange) et l’indicateur de tendance (MACD) est toujours positif… mais se met en position de divergence potentielle (DIV B?).

Et tout comme le plan de trade sur Airbus, je ne vous propose aujourd’hui que l’unité de temps hebdomadaire afin de ne pas prendre de position trop rapide dans un marché (le CAC) qui s’adonne aux joies des portes de saloon entre 5 400 et 5 300 points.

Et surtout, pour reprendre les termes de l’analyse précédente :

« les opérations de toilettage des bilans de fin d’année vont commencer. Autrement dit, les gérants vont revendre les actions sur lesquelles ils se sont plantés (pour qu’elles n’apparaissent pas lors du rapport de fin d’année). Et à la place, ils vont acheter des valeurs qui ont super bien performé pour faire ‘comme si’ ils avaient eu le nez creux et montrer le sérieux de leurs gestion. Et comme Airbus ADP a très bien marché cette année (+40%) (+60%) inutile de vous faire un dessin… »

Il est dangereux de rester longtemps sur ADP

Mais en cas de validation d’un des deux signaux techniques sur l’UT hebdo, il serait particulièrement dangereux de rester à long terme sur ADP. Vous pourriez passer à la vente avec un stop juste au-dessus de la zone de résistance.

Le premier objectif de baisse se situe sur le niveau d’amplitude immédiatement inférieur, c’est à dire les 150€. Et à moyen terme, nous pourrions viser un retour sur le support « S » (rectangle horizontal vert) à 135€. Le titre serait alors sur des niveaux de valorisation bien plus raisonnables.

Gilles,

URGENT - Concerne vos euros !

 

Mots clé : - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire