Apprivoisez le Forex

Rédigé le 12 février 2009 par | Matières Premières Imprimer

Je vous propose aujourd’hui, alors que le marché continue de s’agiter dans des séances erratiques suite à la chute des indices mardi, de faire un point sur certaines idées reçues qui collent à la peau du Forex…

… Et voyons quels sont les principaux travers psychologiques des traders non préparés à affronter le marché.

◊ Idée reçue numéro 1 : le Forex c’est compliqué

Le premier réflexe des non-initiés lorsque j’aborde mon activité de trader sur devises est un mouvement de recul… comme si la complexité du marché allait leur sauter dessus.

Pourtant, quoi de plus simple (sain ?) qu’un support constitué de deux valeurs distinctes ? Une devise face à une autre, une économie face à une autre… ce n’est pas si compliqué finalement.

D’autres néophytes ont peur de payer des commissions trop élevées. Encore une fois c’est une erreur : l’intermédiaire chez qui vous pouvez ouvrir un compte Forex se rémunère principalement sur le spread — qui est l’écart entre le prix de vente et d’achat. Pas de commission, accès direct au marché depuis n’importe quel ordinateur connecté à Internet… Vous trouvez toujours ça complexe ?

Et le principal atout de ce marché est son ouverture 24h/24 qui permet à l’investisseur particulier de pouvoir prendre position en dehors de ses heures de travail, ce qui pose souvent problème pour être actif sur les autres marchés — ou pour être efficace au travail.

De plus, si un capital de départ conséquent est préférable, vous pouvez vous frotter au marché assez facilement grâce à un effet de levier autorisé souvent supérieur à 200/1.

En clair, pour investir 200 euros sur le marché il vous suffit d’avoir 1 euro sur votre compte ! Ainsi, même si dans mon service Agora FX je recommande aux investisseurs de ne pas se lancer avec moins de 2 000/2 500 euros, vous pouvez tout de même goûter au frisson dès 500 euros chez certains brokers.

◊ Idée reçue numéro 2 : le Forex, c’est facileAprès les premières lignes de cet article, vous avez sauté sur votre moteur de recherche préféré, tapé « broker forex » sur votre clavier, imprimé un RIB et vous vous sentez pousser des ailes dans votre nouveau costume de cambiste !

Désolé, mais je vais devoir vous maintenir les pieds sur terre encore quelques lignes pour vous éviter de trop grandes déconvenues sur ce marché extraordinaire des changes.

Voici donc en synthèse les notions importantes qu’il ne vous faut pas oublier :

– le Forex, c’est un marché de gré à gré dans lequel il faut savoir choisir son intermédiaire au risque d’être au mieux déçu, au pire manipulé. Pour que vous soyez entre de bonnes mains, nous vous donnons les noms de bons brokers quand vous recevez Agora FX ;

– c’est un marché d’une efficience énorme, engendrant à la moindre annonce macroéconomique de grands mouvements ;

– vous pouvez utiliser un effet de levier énorme… mais souvent dévastateur pour les novices.

En bref, il vous faudra une période d’apprentissage pour apprendre à maîtriser tous les aspects techniques du trading sur devises. Une fois accompli, ce travail vous ouvrira les portes de la performance.

Cependant, il vous restera tout de même un ennemi de taille à dompter sur le marché : vous-même !

Par ce que vous aurez beau le savoir, quelques biais psychologiques propres à la nature humaine sont autant de raccourcis vers la destruction de votre capital.

Voici donc un rapide aperçu du comportement à adopter pour réussir sur le Forex.

◊ Savoir reconnaître ses erreurs

Le refus de l’erreur est un biais psychologique commun aux traders qui perdent.

Le trading sur Forex est souvent un trading de court terme qui, s’il augmente les opportunités d’entrer dans le marché, augmente aussi potentiellement les opportunités de se tromper. L’erreur majeure n’est pas de prendre une mauvaise position (à moins que vous revendiquiez un statut de devin), mais plutôt de nier le fait de vous être trompé ou du moins que vous n’avez pas eu le bon timing… ce qui revient au même.

Avoir raison seul ne sert à rien : seul le marché a raison.

Ce premier point, qui visait à vous rappeler l’importance de l’humilité en trading, nous ouvre la voie vers la notion la plus importante de votre investissement: la gestion du risque.

◊ Respecter son plan de trading

Le principe est simple : vous devez planifier votre prise de position avant même d’entrer sur le marché. Cependant, comme je le répète souvent, une règle n’est utile que si elle est suivie !

A ce niveau, la rigueur sera votre meilleure alliée dans votre route vers le succès et surtout pour votre longévité sur les marchés. Rien n’est plus dangereux qu’une position conduite à l’instinct, sans règle, avec pour seul fondement la certitude que l’on a raison.

Ceux qui se sont déjà frottés au Forex comprennent parfaitement ce que je veux dire.

Quel novice sur le marché des changes n’a pas un jour été tenté de repousser son stop-loss plutôt que de voir sa position coupée et de prendre sa perte immédiatement…

… Ou bien encore, lequel d’entre nous n’a pas une fois anticipé l’apparition d’un signal avant même que votre stratégie vous ait dicté d’entrer ?

Ces comportements sont autant de dangers potentiels pour votre portefeuille. Le Forex est un marché qui vous ouvre les portes de performances énormes mais dans lequel vous devrez être vigilant et rigoureux.

A très bientôt sur le marché des changes.

[Ndlr : Voici un peu comment se déroulent les trades de Jérôme dans son service. Vous allez vite comprendre l’intérêt du Forex.

Jérôme vous envoie mardi (03/02/2009) un conseil pour vendre la parité EUR/GBP à 0,8987. Deux positions sont ouvertes selon les objectifs donnés : la première est débouclée gagnante à 0,8910 et la seconde est débouclée gagnante à 0,8792.

Avec une base de 10 000 euros et que vous avez décidé d’investir sur le trade de Jérôme seulement 2% de ce capital soit 200 euros (notre philosophie étant d’utiliser un levier modéré afin de réduire la prise de risque au minimum), vous auriez gagné comme nos abonnés : 186 euros (sur la première position) et 472 euros sur le second trade. Soit un gain de respectivement 77 pips et 195 pips… Ce qui vous fait un gain de 658 euros de gains, soit +6,5% en une seule position !

Sur une deuxième position, Jérôme recommandait de vendre la parité GBP/USD à 1,4761. Sur le même principe, les gains on été de 98 euros (sur la première position) et 238 euros sur le second trade.

… Tenté ? Si vous voulez vous aussi être conseillé dans vos trades sur le Forex… pour engranger des gains, avec un risque strictement limité à 2% de votre capital… continuez votre lecture.

Mots clé : -

Jérôme Reviller
Jérôme Reviller

Passionné de finance et autodidacte, Jérôme Revillier dirige aujourd’hui une société de gestion spécialisée sur le marché des changes. Il collabore avec des investisseurs particuliers avertis, des institutionnels ou encore des hedge funds cherchant de la performance absolue.

Vous pouvez croiser Jérôme sur des salons comme Actionaria, le salon du Trading ou le salon de l’Analyse Technique – il parcourt aussi la France, la Suisse et la Belgique pour rencontrer les investisseurs et leur faire partager son approche bien particulière des marchés.

Laissez un commentaire