Apprenez à déchiffrer les données macro-économiques

Rédigé le 7 septembre 2009 par | Apprendre la Bourse Imprimer

La production industrielle

L’indice de la production industrielle appelé parfois IPI en France mesure les variations des quantités produites dans l’industrie, les mines, chantiers et carrières. Cet indice est très surveillé car il donne une bonne idée sur la santé de l’économie du pays. En effet, la production industrielle est proche de la source du cycle économique et est très sensible à la conjoncture.

Voici aujourd’hui le premier article d’une série consacrée aux statistiques et annonces qui ont le plus d’impact sur les marchés.

En effet, il m’a semblé utile d’expliquer et de clarifier pour ceux d’entre vous qui en ont besoin, les chiffres les plus importants à suivre.

Il faut tout de même bien prendre en compte que selon les conditions économiques (croissance ou récession), certains chiffres ont plus d’impact que d’autres selon la situation et cela peut évoluer dans le temps. Cependant, il y a des chiffres clés qui doivent toujours êtes surveillés du coin de l’oeil et qui donnent toujours un réel diagnostic sur la santé de l’économie.

De même, les statistiques les plus suivies sont en grande majorité les statistiques américaines car le pays est encore la locomotive de l’économie mondiale.

Afin de coller à l’actualité, je traiterai donc ici des chiffres qui vous seront annoncés dans la semaine pour que vous puissiez appliquer et suivre concrètement ces publications.

Ensuite vous verrez comment grâce au Forex, vous pouvez tirer parti des mouvements générés par ces annonces.

Lorsque l’on s’intéresse à des données macro-économiques pour prendre des décisions directes sur les marchés, on se doit de bien les sélectionner selon le support que l’on va traiter. Je parlerai dans mon cas d’une application sur le marché des changes bien évidemment !

Tout d’abord, la production industrielle est une donnée importante par sa nature même car elle est au démarrage du cycle économique et dans la situation actuelle, elle viendra confirmer (ou non) une éventuelle reprise dans le cas où elle repartirait à la hausse

A mon avis, la production industrielle doit être surveillée principalement dans trois pays pour des raisons qui leur sont bien propres.

Chine et Japon : les grands exportateurs

La Chine et le Japon qui fournissent à eux deux une bonne partie des biens à consommer au reste du monde. Deux pays exportateurs de produits manufacturés comme ceux-là doivent absolument maintenir un niveau de production soutenu afin d’être en croissance.

De plus ces deux économies sont directement victimes du moindre ralentissement de la consommation qui se reflète ainsi dans les chiffres de la production industrielle et c’est ce qui augmente la pertinence de cette donnée.

Les Etats-Unis : le moteur du monde

Nous devons également veiller à la production industrielle américaine qui reste le moteur de l’économie mondiale et qui grâce à un marché intérieur dynamique possède — ou plutôt possédait –un tissu industriel très actif et innovant.

On voit d’ailleurs bien la corrélation nette entre la production industrielle et le PIB sur ce graphique.

Plus récemment aux Etats-Unis, la production industrielle a renoué avec la hausse en progressant de +0,5% après huit mois consécutifs de baisse.

En Chine, un point bas semble avoir été touché en janvier 2009 avec une hausse de « seulement » 5,7%. Au mois de juin, la production industrielle de l’empire du Milieu est remontée à 10,8%.

Au Japon, une amélioration assez nette s’est fait ressentir avec une hausse de 1,9% de l’estimation préliminaire de la production.

Toutes ces bonnes nouvelles ont donc alimenté les espoirs de voir la reprise s’amorcer et certains ont vu dans ces chiffres un retour de la demande des consommateurs.

Je vous invite donc à vous intéresser à la publication de la production industrielle chinoise (qui a été annoncée le 4 septembre) mais aussi aux chiffres américains le 16 septembre et japonais le 30.

Comment traiter ces données sur le Forex ?

Une production industrielle positive aura tendance à soutenir la devise du pays concerné car elle reflète le dynamisme de la demande et de l’emploi.

Je vous propose ci-dessous de voir la réaction du marché lors de l’annonce le 14 août dernier de la production industrielle américaine.

Le consensus avait déjà anticipé le retour en positif de la production industrielle mais tablait sur une hausse un peu plus modeste de 0,4% alors que le chiffre réel est sorti à +0,5%.

Réaction des marchés

J’ai donc représenté en jaune l’heure de l’annonce officielle des chiffres. On constate que le marché a interprété de manière simple, ce qui n’est pas toujours le cas et rend donc souvent le trading difficile.

On constate que le dollar s’est renforcé dans l’heure qui a précédé l’annonce et est venu tester un niveau clé vers 1,4280 au moment de la publication. Puis le chiffre est ensuite venu soutenir le dollar jusqu’à l’annonce suivante à 15h45 pour toucher un point bas à 1,4230.

La baisse qui suivra sera surtout dû à un indice de confiance moins bon que prévu et qui impactera lui, l’appétit pour le risque.

On constate donc que la production industrielle a un impact dit « direct » sur la devise du pays contrairement à d’autres nouvelles qui peuvent être interprétées et transposées à l’économie globale et mondiale générant ainsi des mouvements bien plus difficiles à traiter.

Mots clé : - -

Jérôme Reviller
Jérôme Reviller

Passionné de finance et autodidacte, Jérôme Revillier dirige aujourd’hui une société de gestion spécialisée sur le marché des changes. Il collabore avec des investisseurs particuliers avertis, des institutionnels ou encore des hedge funds cherchant de la performance absolue.

Vous pouvez croiser Jérôme sur des salons comme Actionaria, le salon du Trading ou le salon de l’Analyse Technique – il parcourt aussi la France, la Suisse et la Belgique pour rencontrer les investisseurs et leur faire partager son approche bien particulière des marchés.

2 commentaires pour “Apprenez à déchiffrer les données macro-économiques”

  1. Je vous remercie pour votre article.

    Cependant, une question reste sans réponse : Si l’on reprend votre exemple avec l’USD et la corrélation de celui-ci d’avec la prod industrielle, sur quelle paire de devises étiez-vous? Eur/USD ou autre?

    Merci de votre réponse éventuelle.

  2. […] semaine s'annonce chargée sur le plan macro-économique. Aux Etats-Unis, par exemple, les chiffres de créations d'emplois sont très attendus (en anglais […]

Laissez un commentaire