Apple rattrapé par Bruxelles ?

Rédigé le 1 octobre 2014 par | Big caps Imprimer

Ça c’est l’Europe ! Oui, il aura fallu une décennie à Bruxelles pour réagir contre le dumping fiscal pratiqué par l’Irlande qui continue envers et contre tout à maintenir sa taxe sur les bénéfices à 12,5%, contre 35% au Etats-Unis (soi-disant pour sauvegarder des emplois alors qu’il ne s’agit le plus souvent que de boites postales améliorées).

Mais 12,5%, c’était encore beaucoup trop pour Apple qui aurait négocié un taux de… 2% avec le gouvernement irlandais (cela pourrait remonter à 1991).

Oui, 2% alors que c’est une des firmes les plus profitables au monde (sa survie ne dépend vraiment pas d’un allègement de sa facture fiscale).

Bruxelles pourrait déclarer cet accord comme illégal et réclamer un arriéré d’impôt de plusieurs milliards (Apple a déclaré pas moins de 74 Mds$ de profits à l’étranger, et l’essentiel via sa filiale irlandaise… parce qu’en France, que voulez-vous, impossible de gagner d’argent, même avec des Smartphones vendus 700 €).  

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire