APPLE : le moment d’y revenir ?

Rédigé le 11 mars 2013 par | Apprendre la Bourse, Big caps Imprimer

Après des excès l’année dernière au-dessus des 700 $, le géant à la pomme corrige lourdement en ce début d’année. Cette sous-performance est assez remarquable quand on voit que dans le même temps, le S&P 500 est proche de ses sommets historiques. Cette défiance s’explique car :

– Les derniers résultats publiés fin janvier ont été un peu justes par rapport aux attentes des marchés.
– Le marché a été déçu par les perspectives mitigées avancées par le groupe.

Face à la sous-performance depuis la fin 2012, les gérants investis sur APPLE (US0378331005) finissent par être contraints de sortir : cela crée un effet boule de neige.

A l’heure où je rédige ces lignes, la valeur tourne autour des 430 $. Il commence à être opportun de se repositionner à l’achat pour plusieurs raisons :

– Sur ces niveaux, le PER du titre (ratio cours/bénéfice) est à 9 environ. Le titre se paye donc à ce stade à peu près neuf mois ses bénéfices attendus cette année. Ce n’est pas cher.

Comment la Chine va réussir le plus grand hold-up de tous les temps
Rendez-vous sur cette vidéo exclusive pour découvrir comment ne pas en être la victime… et surtout comment vous pourriez partager le butin ! Tout est là…

– L’équivalent d’un tiers de la capitalisation boursière actuelle est en cash dans les caisses du groupe. Le mois dernier, la trésorerie disponible dépassait les 130 milliards. Par rapport au cours de bourse, cela équivaut à 145 $ par action. C’est en tout cas le chiffre auquel arrive David Einhorn (actionnaire d’APPLE via son fonds spéculatif Greenlight Capital) qui demande toujours une meilleure « allocation » du capital et une redistribution aux actionnaires.

Graphiquement, voilà où nous en sommes.

apple
Cliquer ici pour agrandir

Aujourd’hui, l’approche des 400 $ devrait vite se montrer pertinente pour songer à des achats car :

– Le titre se rapproche du bas de son canal descendant en place depuis septembre 2012.
– Il se rapproche également du retracement de Fibonacci de 50% de l’envolée réalisée depuis 2009.
– Des divergences haussières commencent à apparaître sur les indicateurs techniques (flèche verte visible ci-dessus sur le graphique hebdomadaire).

Dans ces conditions, une reprise haussière pourrait vite se mettre en place. Ainsi, en sortie du canal descendant évoqué juste avant, on pourrait viser un retour dans la zone des 500 $/525 $, région qui correspond à la fois au contact avec la moyenne mobile à 20 semaines et à un ancien support horizontal. Rejoignez-moi pour passer à la pratique !

Mots clé : -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire