Apple : un potentiel de hausse de 110%

Rédigé le 10 septembre 2009 par | Big caps Imprimer

Je tape sur mon iMac en écoutant sur mon iPode des morceaux que j’ai téléchargés sur iTunes grâce à mon iPhone…

Et voilà comment, en une phrase, on a résumé l’ampleur de la force de frappe de la fameuse marque à la pomme. Mais je vais, comme à mon habitude, me concentrer sur le graphique de la valeur qui est, lui aussi, simplement édifiant. Et je dis « édifiant » parce que quasiment exemplaire. En effet, introduit en Bourse au début des années 1980 sous les 4$, le titre cote aujourd’hui autour des 170$ (soit +4 150% !) et n’a jamais failli à sa tendance de fond haussière. Regardez plutôt :

Apple

Une fin de consolidation en ABC

Depuis les plus bas de 1997, le titre semble dessiner un mouvement de forte hausse traditionnelle en cinq temps, notés de I à IV et encadrés sur le graphique. Il manquerait donc la grande vague V… qui devrait théoriquement se terminer un peu plus haut que sur mon dessin — c’est dire le potentiel ! Mais j’aurai le temps d’y revenir, d’ici là.

Il se pourrait fort bien que la grande vague IV de ce mouvement soit aujourd’hui terminée, puisqu’elle a elle-même pris place sous forme d’une consolidation en trois temps classiques, notés A, B et C. Vous connaissez désormais la théorie : un cours évolue en tendance (5 vagues) au sein de laquelle s’inscrivent des phases de consolidation (qui se forment en 3 temps). Une telle hypothèse plaiderait donc pour une reprise immédiate de la tendance haussière de fond, d’autant que les cours sont venus tester à plusieurs reprises une forte zone de soutien en overlap de janvier 2006 située autour des 80$.

◊ Le décompte est exemplaire !

Par ailleurs, on peut observer la « propreté » du décompte qui obéit scrupuleusement à chacune des règles elliottistes — et dont, vous le savez très bien, je reste friand.

– Une première grande vague I en cinq temps traditionnels clairement définis.

– Une vague II assez forte, en trois temps classiques également, avec une fin sous forme de canal horizontal, précurseur d’une vive impulsion haussière à suivre.

– Une vague III en extension très nette et sans bavure aucune.

– Enfin, comme je viens de vous le dire, une vague IV également très propre, en trois temps, et dans une configuration tout à fait logique au regard de la vague II.

Que me disent les indicateurs ?

Eh bien, là encore, tout va bien : ma moyenne mobile fétiche à 21 périodes est largement repassée ascendante tandis que le RSI, sur une base bi-hebdomadaire, regagne le territoire positif et s’affranchit nettement d’une oblique de résistance baissière de moyen/long terme. Ces éléments plaident donc pour mon scénario optimiste.

De nouveaux records historiques attendus

Ainsi, nous sommes en route pour la grande vague V.

Après un test des 200$ (dernière barrière de résistance psychologique) et sans écarter alors un léger repli, histoire de digérer la première jambe du rebond actuel, j’attends un nouvel élan haussier important. La hausse devrait nous mener sur l’objectif principal des 360$, ou le swing-move (projection à 100%) de la hausse d’août 2006 reportée au point bas de novembre 2008. Soit plus de 110% de gains envisagés dans les prochains mois !

Le risque, c’est d’enfoncer les 123$ (soit le fort ratio de Fibonacci de 61,8% de l’actuelle vague de hausse). Cela ne remettrait pas en cause mon scénario haussier mais reporterait de quelques semaines, le temps sans doute que les cours aillent à nouveau tester le fameux seuil de support majeur situé sur les 80$.

Sous ce niveau en revanche, il faudra revoir mes perspectives et envisager une phase corrective plus importante que prévue. Mais, chaque chose en son temps, et il me semble aujourd’hui toujours bon de… croquer la pomme !

Mots clé : - - -

marc-dagher
marc-dagher

Un commentaire pour “Apple : un potentiel de hausse de 110%”

  1. […] Un décompte propre A l'instar de mon dernier billet sur Apple, on peut observer ici également un décompte elliottiste modèle […]

Laissez un commentaire