Apple ne détaillera plus ses ventes d’iphones, na !

Rédigé le 5 novembre 2018 par | Actions, Big caps, Indices, sociétés et marchés Imprimer

Apple a vendu un peu moins d’iphones que prévu (46,9 millions, contre 46,7 millions en 2017) et rate le consensus qui était de 48,4 millions d’appareils.

Autre annonce encore plus déstabilisante pour les marchés : Apple ne publiera plus de chiffres de ventes détaillés en ce qui concerne l’iphone, par contre, le marché sera abreuvé d’informations concernant les « services » (qui ne représentent pas plus de 15% de ses recettes, tandis que l’iphone concentre 59% des revenus d’Apple).

Cela lui vaut une correction de 6,6% et un dégonflement de sa capitalisation sous le seuil des 1 000 Mds$, qui avait été franchi pour la première le 2 août.

Graphe action Apple en Bourse

Cliquez sur le graphique pour l’afficher en grand

Mais en dépit de ventes d’iphones stagnantes, le chiffre d’affaires du troisième trimestre (en hausse de 20%, à 62,9Mds$, soit le plus fort taux de croissance enregistré en trois ans) a été dopé par la hausse unitaire du prix des iphones commercialisés  : à 793$ contre 751$ anticipé et 720$ précédemment (les clients ont plébiscité les modèles haut de gamme avec 256 gigaoctets de mémoire).

Smartphones : Apple doit composer avec une concurrence chinoise de plus en plus sérieuse !

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Mots clé : -

Laissez un commentaire