APPLE : la chute va-t-elle se poursuivre ? Jusqu’où ?

Rédigé le 17 décembre 2012 par | Apprendre la Bourse, Big caps Imprimer

Un mot sur les indices et le rally de fin d’année
Après l’annonce d’un nouveau quantitative easing par la Fed la semaine dernière — à hauteur de 45 milliards de dollars par mois, excusez du peu –, les indices sont revenus proches de leurs plus hauts annuels.

Tout cela avait été anticipé par les marchés, qui ont ensuite commencé à vendre la nouvelle ; cela n’est probablement que le début d’une correction à court terme. La hausse de ces dernières semaines était de plus en plus poussive avec des signes d’essoufflement assez nets ces derniers jours, que j’ai suivis de près pour mes abonnés à Levier 7.

Les médias grand public commencent seulement à parler du rally de fin d’année… mais à mon avis, celui-ci a déjà eu lieu. La période pourrait donc être un peu plus agitée que ce qu’on attend. Quant au début 2013, il devrait marquer un retour à la réalité pour le marché, avec une volatilité qui devrait nettement augmenter. Cela nous ouvrira des opportunités intéressantes dans un environnement qui risque de se dégrader à court terme.

Retour sur un billet de septembre et perspectives aujourd’hui
Aujourd’hui, j’aimerais m’éloigner des indices pour faire un point sur la première capitalisation américaine, APPLE (AAPL – Nasdaq), qui a une influence indéniable sur les indices américains, à court terme en particulier.

Le 17 septembre dernier, quelques jours après le lancement de l’iPhone 5, alors que tout le monde était encore haussier sur le titre, j’évoquais dans mon billet la zone de résistance majeure des 690 $ sur APPLE. Après un léger excès à court terme au-dessus des 700$, la correction que j’attendais a bien eu lieu et les objectifs que je donnais à 620$ puis 570$ ont été atteints en novembre.

Une once de fondamental

Graphique des ventes d'Apple

Ce petit graphique provenant du site MarketWatch est très parlant. Il montre l’évolution des ventes d’APPLE et illustre bien les inquiétudes que l’on peut avoir sur le titre à moyen terme. La croissance ralentit nettement ces dernières années, tout comme le rythme de progression du titre. Il faut reconnaître que la valeur n’est pas très chère en termes de valorisation — mais si la croissance continue à ralentir alors que les autres acteurs du secteur sont de plus en plus agressifs, la situation pourrait se dégrader.

Sur le marché des changes, il y a toujours des occasions de profits…

il suffit de savoir les détecter !

C’est probablement bien plus simple que vous le pensez et ça ne prend que 10 minutes par jour, comme vous le constaterez en continuant votre lecture…

 

Les prochains niveaux à surveiller sur le titre
A plus court terme, après la récente correction de la valeur et la nette sous-performance de ces derniers mois sur le titre APPLE, certains commencent à se demander s’il ne serait pas intéressant de revenir sur la valeur technologique. C’est ce que nous allons voir ensemble avec l’analyse graphique du titre.

Graphique d'Apple
Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Si on prend un peu de recul avec ce graphique hebdomadaire, on voit que nous restons dans une tendance haussière à moyen terme, et on ne peut que constater la violence de la chute qui s’est mise en place ces derniers mois.

La configuration reste négative à court terme sous les 595$ et le titre APPLE ne devrait pas s’arrêter en si bon chemin. Il devrait revenir tester dans les prochains mois sa ligne de tendance haussière, qui se trouve proche des 460$. C’est une correction normale et saine ; elle permet de retracer la hausse vertigineuse depuis 2009, qui avait atteint des niveaux excessifs.

Sur les indicateurs mathématiques, le MACD reste en territoire négatif et le RSI sous une oblique baissière. Les plus hauts de septembre s’étaient d’ailleurs faits en divergence baissière, illustrant l’excès haussier. Pour le moment, nous conservons une marge de baisse et celle-ci devrait se poursuivre dans les prochaines semaines et prochains mois.

A court terme, le premier niveau à surveiller sera les 505$, récent plus bas. Une cassure de cette zone validera une accélération en direction des 460$. Puis, si ce niveau ne suffit pas à freiner les velléités des vendeurs, nous devrions aller chercher les 426$, ancien plus bas de 2011. Cette zone entre 426$ et 460$ me semble intéressante, et elle pourrait offrir un soutien au moins à court terme.

Si nous revenons sur la zone de support des 426$/460$, il sera temps de regarder à nouveau d’un peu plus près nos graphiques… et j’aurai alors sûrement l’occasion de vous reparler de la marque à la pomme.

Mots clé : - - -

Sebastien Duhamel
Sebastien Duhamel

Laissez un commentaire