Analyse trimestrielle CAC40 : préparez dès maintenant ce que vous allez faire après les élections

Rédigé le 10 avril 2017 par | Algos, Analyses indices, Cac 40 Imprimer

On y est !

Le CAC40 est venu rejoindre l’objectif de hausse que je vous avais donné au début du premier trimestre. Dès début janvier, je vous avais expliqué que l’objectif haussier du CAC40 était situé à 5 150 points – et nous avions affiné par la suite cet objectif à 5 100/5 150 points. Le CAC40 a clôturé le trimestre à 5 133 points ; dans le mille.

Je dois dire que je suis assez content de mon système de trading et, aussi, de mon expérience qui m’a sans doute aidé à comprendre où et comment s’effectuent les manipulations de marché, donc où et comment les grosses mains allaient emmener les indices.

« Si vous voulez mon avis, les marionnettistes des indices vont aller placer le CAC juste dans la zone de résistance des 5 100/5 150 points pour la campagne présidentielle. Et si le résultat des élections fait plaisir au marché, alors il suffira de quelques contrats pour aller casser cette méga-zone de résistance et délivrer un nouveau signal haussier pour pas cher. »

Alors oui, chapeau bas, et merci : je dois reconnaître que la manipulation de l’indice a été parfaitement maîtrisée ce trimestre (évolution en « mode crabe », dans une hausse latérale et parfaitement guidée de 100 points à chaque fois). Évidemment, ne cherchez aucune news ni raison fondamentale à cette progression. Mais nous avons bien repéré l’algo et cela nous a permis d’anticiper parfaitement l’objectif. Si vous avez joué nos analyses en court terme, vous avez pu à chaque fois suivre la hausse, sécuriser vos positions et, au final, gagner pas mal de points. Si cet algo pouvait ne pas changer, ce serait PAR-FAIT ! Nous saurions exactement comment le jouer au fur et à mesure des séances.

Nous ne connaissons évidemment pas l’avenir, et je ne sais pas si cet algo est programmé pour le deuxième trimestre. Les seules armes que nous avons, ce sont simplement :

1 – le ciblage de la zone d’intervention ; 2 – notre cerveau – pas pour réfléchir mais pour envisager les différents scénarios ; 3 – la patience afin de ne surtout pas anticiper et attendre le signal qui nous dira quelle stratégie adopter.

Cela ne doit cependant pas vous empêcher d’adopter une stratégie de couverture, comme nous vous l’avons expliqué vendredi dernier. Car le fait d’assurer votre portefeuille contre une baisse est une des clés du money management. Une des manières de maintenir votre capital. Cela ne veut pas dire que vous pariez sur la baisse. Cela veut dire que vous êtes prudent, raisonné, et que vous vous apprêtez à toutes les situations. En étant protégé. Bref. Je vous renvoie à mon article de vendredi sur la couverture de votre portefeuille.

1 – Quelle est la zone d’intervention ?

LA zone de résistance qui était notre objectif vient d’être atteinte :

Les prix sont actuellement à la jonction de ces niveaux (pastille rouge).

CAC en données mensuelles Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Le CAC40 se trouve sur une zone charnière et c’est un « fait exprès ».

Car c’est à présent là que tout va se jouer. Cette zone de résistance n’a jamais été vaincue et tout va dépendre du résultat des élections. Alors pour le moment, je vais mettre de côté l’analyse technique, car le plus sage reste de temporiser.

Une fois cette échéance passée, une nouvelle dynamique va prendre forme. C’est elle qu’il faudra suivre. Quelle qu’elle soit.

Les premiers signaux exploitables de cette dynamique apparaîtront sur l’unité de temps inférieure (l’hebdomadaire). Et il ne faudra les suivre qu’une fois les élections passées.

« Le meilleur système de trading n’a pas de capacité de divination quand des événements majeurs se préparent et vont obligatoirement changer la donne », vous disais-je précédemment.

2 – Éviter de réfléchir et envisager tous les scénarios possibles

Cela dit, même si vous ne faites rien maintenant, il est important de préparer et d’imaginer toutes les solutions possibles.

Pour cela, ne perdez jamais de vue que les « marchés » sont contrôlés par les grosses mains (les 5 plus grosses banques US + Deutsche Bank). Ils ne peuvent faire des profits qu’en lessivant les « petites mains » qui raisonnent de façon logique, en les prenant à contre-pied.

Donc, inutile de chercher à anticiper. Inutile de vous dire « ahahh ! mais je vais me positionner comme ça, car j’aurai un coup d’avance sur les grosses mains ! » Non, laissez tomber (regardez le Brexit, les élections de Trump…). Contentez-vous de vous préparer à suivre la tendance et les impulsions que le marché donnera. Cela vous évitera des pertes et du stress inutiles.

3 – Pour cela, attendez le signal pour dérouler la stratégie adaptée

A mon humble avis, nous risquons une cassure haussière de la résistance des 5 100 points. Car rappelez-vous ce que je vous disais : « si le résultat des élections fait plaisir au marché, alors il suffira de quelques contrats pour aller casser cette méga-zone de résistance et délivrer un nouveau signal haussier pour pas cher. »

Donc, pour résumer ce que je vous conseille de faire pour les trois prochaines semaines :

  1. – temporisez en attendant les élections ;
  2. – suivez le signal qui va apparaître sur l’U.T. hebdo (suivez mes points CAC40 du vendredi pour les connaître).
  3. – en cas de signal baissier, sachez que le premier support de LONG TERME se situe à 4 630 points (segment horizontal vert « S »).
  4. – en cas de signal haussier, attendre un pull-back sur la zone de résistance actuelle. Ensuite, vous pourrez jouer une impulsion sur les 5 570/5 600 points (segment bleu horizontal, premier objectif « O1 »).

Ne reste plus qu’à patienter en attendant sagement les signaux qui nous indiqueront la voix à suivre. Ne pensez pas que vous pouvez devancer le marché ; n’anticipez pas.

Dans tous les cas, je serai à vos côtés chaque vendredi dans un point CAC40, et les autres jours si besoin.

Et si vous saviez à l’avance ?

Nous ne savons pas d’où viendra l’étincelle qui fera effondrer le système. Mais ce que nous savons, c’est que vous pouvez en profiter.

Il y a un moyen très simple.

Grâce à une stratégie très ciblée et bien particulière (dont nous vous expliquons tous les détails dans ce message), si nous avons raison, l’effondrement de cette banque pourrait vous rapporter 2 150% de gain.

 

Mots clé : - - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

3 commentaires pour “Analyse trimestrielle CAC40 : préparez dès maintenant ce que vous allez faire après les élections”

  1. Bonjour Gilles Leclerc,
    Je regarde de temps en temps tes analyses, et j’évaluais le potentiel de hausse que tu donnes, au regard de la Cloture 2016 ou nous avons pris 225 points sur l’année par rapport a 2015, soit +4,86% nous ferions avec tes objectifs de 5600 en gros 738 points soit + 15,20% sur une année ! compte tenue de la situation économique mondiale, cela me parait un peu suréaliste, malgré les QE
    Mais bon! de mon coté avec le Calcul patern j’aurai un Objectif de 5746 mais la, cela devient de la science fiction.

  2. Je vous propose de rédiger un article illustré, ce que je ne peux pas faire ici, sur l’algorithme ‘Guérilla’ qui permet de monter comme un commando léger de proche en proche dans un carnet d’ordre désert virtuellement jusqu’à l’infini. Il suffit de se vendre à soi-même des actions, le différentiel étant payé à crédit par la banque centrale. Comme les vendeurs sont morts en juillet, il ne reste que des acheteurs pour suivre la tendance.

  3. Bonjour
    OUi, avec plaisir ! Merci de contacter la Rédaction pour votre article : la-redaction@publications-agora.fr. L’équipe éditoriale vous contactera alors concernant votre article à publier.
    Cordialement,

Laissez un commentaire