S&P 500 : une extension baissière à anticiper ?

Rédigé le 30 juin 2015 par | Autres indices, Toutes les analyses Imprimer

Alors que les turbulences autour de la Grèce ont fini par rattraper les indices américains hier soir, je vous propose un petit tour rapide sur la situation du S&P 500. Voilà où en sont les choses (graphique en base journalière).

Depuis plusieurs semaines, l’indice élargi américain évoluait dans une figure en biseau ascendant (visible en noir). Hier soir, une sortie par le bas a été constatée avec une rupture très nette de la zone basse de la figure (cf. rectangle rosé). Les statistiques de sortie de ce genre de configuration en biseau sont respectées, avec donc une rupture baissière hier (hypothèse la plus souvent constatée dans ce genre de structure).

Dans ces conditions, le risque est désormais clairement orienté à la baisse avec une probable extension du repli à suivre. En termes d’objectif, nous aurons deux niveaux :

Quelles perspectives pour cet été ?

Il y a donc fort à parier que la baisse se prolonge, cet été au moins, vers cette zone charnière.

Notons aussi que sur du plus court terme, alors que l’indice élargi US vient d’aligner quatre séances de baisse d’affilée, une phase de sursaut technique est possible. On profitera donc désormais de tout retour vers les 2080/2100 points dans le gap weekly ouvert hier pour chercher à vendre. En effet, tant que le seuil intermédiaire des 2110 points n’est plus repris, le risque d’une poursuite de la baisse est présent. On aura donc en ligne de mire les 2040 points, voire, en-dessous cette fameuse zone basse des 1990/2000 points.

Dès lors, par rapport à ce que j’évoquais la semaine dernière sur le CAC, le canal descendant sur notre indice pourrait faire plus de résistance qu’initialement envisagé. Mais attention pour autant : cela n’enlève en rien l’idée de fond d’une structure en drapeau descendant de moyen terme en place depuis début avril sur notre indice (et donc, étant donné le rôle de continuation de cette structure, l’implication haussière qui en découle à terme). Seule nuance effective vu les récentes évolutions : si le S&P 500 doit revenir s’appuyer sur les 2000 points cet été, le CAC pourrait alors bien et étendre sa baisse vers les 4600 points. A suivre de près, comme souvent ces derniers temps, surtout en fonction de la Grèce…

Mots clé :

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire