Analyse technique, Michelin : surgonflé ?

Rédigé le 27 septembre 2013 par | Big caps Imprimer

Analyse technique Michelin : surgonflé ?

MICHELIN (FR00000121261) roule à pleine vitesse vers ses plus hauts historiques (rectangle violet). La valeur est toujours haussière, mais à l’approche de niveaux record, des éléments inquiétants apparaissent et militent pour une consolidation. 


 

Toujours fidèle aux mêmes principes, je vous propose de prendre un peu de recul quand à l’évolution du titre. Ceci afin d’évaluer les niveaux majeurs d’intervention sur lesquels les cours sont le plus susceptibles de répondre – et donc sur lesquels intervenir. 

La vue hebdomadaire est particulièrement claire : 

1 – Zone de résistance majeure de long terme vers 85 / 86 € (rectangle rouge) ;

2 – Accélération haussière des cours vers cet objectif au sein d’un canal haussier (vert) en place depuis 2009 ;

3 – A chaque fois que la résistance de ce canal a été touchée ou frôlée, une consolidation a suivi ;

4 – Ces derniers jours, les prix ont brusquement accéléré au dessus de la résistance de ce canal (pastille orange). Attention, ce genre de comportement – et en l’absence de nouvelle fondamentale venant épauler cette progression extrême – reflète une surchauffe du titre. Typique d’une accélération finale, souvent suivie d’une consolidation rapide. 

J’ajouterais que cette accélération se fait :

5 – Dans des volumes  en baisse constante (flèche bleue sur les volumes) ;

6 – Et que mon indicateur de volume fétiche (OBVD) met en évidence une divergence baissière en construction (Flèche violette) ;

Autrement dit, le titre accélère à la hausse MAIS dans ce mouvement, les volumes de dégagement sont beaucoup plus importants dans les bougies baissières, alors que les bougies haussières ne sont proportionnellement alimentées que par un très faible taux de participation des acheteurs. 

Moralité :

Le marché s’épuise. Et plus ce phénomène se propage, plus l’évolution du titre devient fragile.

Regardez simplement ce qui est advenu du tire lors de la validation de la dernière divergence baissière de l’OBVD (entre les points « A » et « B ») fin 2011. No comment. 

Donc l’analyse des volumes ne militent franchement pas pour un dépassement de la zone de 85 / 86 €. Du coup, la consolidation pourrait facilement se propager jusqu’au support des 70 / 72 € (rectangle vert).

 

Bons Trades,

Gilles,

 

Mots clé : - - - - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Un commentaire pour “Analyse technique, Michelin : surgonflé ?”

  1. Michelin – surgonflé http://t.co/r5K35C5Wp4

Laissez un commentaire