Analyse Techique TRIGANO : visez le rebond à court terme

Rédigé le 15 octobre 2012 par | Mid et Small Caps Imprimer

Eric vous a parlé ce matin de TRIGANO (FR0005691656), valeur qu’il trouve actuellement attrayante avec son PER de 10 et VE/ROC de 6. Pour compléter et approfondir son analyse, j’ai décidé de revenir sur la configuration  graphique du titre.

Il y a un peu plus d’un an, je me rappelle avoir parlé du titre avec des collègues, leur indiquant que celui-ci était très cher en termes de valorisation. Il me paraissait clairement surévalué, en plus de présenter une configuration graphique qui montrait de nets signes d’essoufflement. Je leur ai donc conseillé de ne pas le recommander. La valeur était alors proche de 25 euros et, depuis, elle a perdu plus de 50%…

Aujourd’hui, cette survalorisation a été corrigée. Comme Eric vous le disait ce matin, le titre cote autour de 9 euros. Dans une optique de court terme, on peut commencer à s’intéresser à TRIGANO, notamment en cas de léger repli dans les prochains jours…

Voyons ce qu’il en est avec ce graphique journalier du titre :

TRIGANO (FR0005691656) Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Le titre s’est repris depuis juin au-dessus d’une zone de support horizontale à 8,50 euros. On note également une amélioration de la configuration sur les indicateurs. Les plus-bas s’étaient faits en divergence haussière et même si c’est un peu le calme plat sur TRIGANO en ce moment, la configuration reste positive.

Tant que nous sommes au-dessus du support des 8,50 euros, la configuration est positive et un rebond peut être envisagé. On profitera donc du récent repli voire d’un retour un peu au-dessous des 9 euros pour se positionner et viser un rebond vers les 10,20 euros à court terme. Cette zone de résistance, correspondant au plus-haut d’août, pourrait ensuite être dépassée sur le moyen terme, entraînant une accélération vers les 11,50 euros l’année prochaine. On retrouve ce niveau à la fois comme résistance horizontale et retracement de 50% de la baisse depuis mars.

S. Duhamel

Laissez un commentaire