Le CAC en état de siège

Rédigé le 13 juillet 2015 par | Cac 40, Toutes les analyses Imprimer

Il y a une semaine très exactement, le CAC atteignait notre l’objectif de baisse, à 4 600 points.Ces 4 600 points apparaissaient  comme un support majeur, aussi bien sur les cadrages graphiques de court que de long-terme.

Encore une fois, vous allez comprendre l’importance d’avoir un cadrage graphique propre : c’est à partir de ce support des 4 600 points que le CAC40 a violemment et fortement rebondit, comme nous l’avions anticipé : « Techniquement, nous devrions assister maintenant à un rebond très violent au moins à court terme », vous disais-je la semaine dernière.

Eh bien… à 5 000 points aujourd’hui, on peut dire que rebond, il y a eu (quasiment 9% en ligne droite).

le CAC 40 en vue journalière au 10 juillet 2015

Le CAC40 est venu, en fin de semaine, toucher la résistance des 4 930 points.

A partir de là, c’est l’eurogroupe qui a, ce matin, permis au rebond de se poursuivre : nos experts et têtes-pensantes ont buché sur le dossier grec, pour finalement annosncer, ce matin, in extremis, après quelques nuits blanches et journées noires, qu’ils s’étaient entendu pour un troisième plan de sauvetage de la Grèce. Whouahou. Impressionnant. Reste à savoir dans quel cadre et quelles en seront les modalités… mais tout le monde semble d’accord sur ce point.

Du coup, les marchés respirent, et s’envolent sur cette nouvelle. C’est ce qui nous a donné cette nouvelle impulsion, ce matin, qu’il était évidemment impossible de prévoir vendredi. Dans ce genre de contexte géopolitique ultra tendu et instable, l’analyse technique ne permettra pas de « prévoir » quoi que ce soit. Elle permet de cadrer et de préparer différents scénarios possibles afin de savoir quand et comment réagir au plus vite, selon la situation qui s’en dégage.

Alors, à présent, pour faire simple et rapide :

L’objectif de comblement du gap à la hausse (zone des 5 000 points) est donc touché ce matin.

Mais il faut absolument garder vos warnings en alerte car nul ne sait si nous n’allons pas encore assister à un revirement de situation en fonction des modalités d’aide. Je ne peux pas vous en dire plus pour l’instant : c’est encore et toujours l’incertitude, même si aujourd’hui les marchés voient le bon côté des choses.

Je reviens vers vous très rapidement.

Mots clé :

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire