Amazon : vous allez bien shorter ce PER de 975, non ?

Rédigé le 24 avril 2015 par | Big caps, Toutes les analyses Imprimer

Aujourd’hui, nous allons nous attaquer à du gros, du lourd : Amazon.Com (US0231351067 AMZN).

Amazon est beaucoup plus qu’un simple titre coté au Nasdaq. C’est une valeur symbole, un étendard de l’économie américaine. Comme le sont Google (US38259P7069 GOOG), Facebook (US30303M1027 FB) et Cie.

Je vous le dis tout net : pour moi, cette valeur stigmatise et cristallise ce qui ne tourne pas rond dans l’univers de la spéculation, et fait voir l’absurdité dans lequel sont actuellement plongés les marchés financiers.

Philippe Béchade vous en parle dans sa video du jour, j’enfonce donc le clou. Regardez :

Amazon vient de publier ses résultats pour le premier trimestre 2015. Le groupe enregistre une perte de 57 M$ contre un (déjà bien maigre) bénéfice net de 108 M$ l’année dernière, à la même époque. Et ce malgré une hausse de 15% de son CA au premier trimestre.

Et maintenant (respirez profondément et détendez-vous), le PER de l’action ressort à … 975 !!! (vous avez bien lu).

Donc, pour que le marché continue de porter le titre, vous vous dites peut-être, comme moi : « Bigre ! Avec un tel niveau de valorisation et de pertes annoncées, c’est sûrement que les perspectives à venir doivent être particulièrement solides, en béton… ».

Raté ! La direction du groupe a communiqué hier que, selon elle, le résultat d’exploitation du deuxième trimestre devrait de nouveau ressortir en perte de… 500 M$.

Alors maintenant, regardons un instant ce que nous dit l’analyse technique de la valeur.

Ayant tout cela en tête, mon plan de trade sur AMAZON sera donc : SHORTEZ !

Enfin, le plus important pour moi sera de constater si le marché continue de rester béat devant de telles valeurs, celles annonçant des pertes, s’achetant sur des PER stratosphériques et qui s’enferment dans le toujours plus virtuel, en déconnexion totale avec la réalité des chiffres qui (malheureusement ?) pourtant, eux font bien partie du monde réel.

Si le marché généralise un tel comportement, alors faites attention : psychologiquement ce sera un signal autrement plus important qu’un simple short sur une valeur comme Amazon. Mais nous en reparlerons alors.

Bon Week-End.<br

Mots clé : -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Un commentaire pour “Amazon : vous allez bien shorter ce PER de 975, non ?”

  1. […] […]

Laissez un commentaire