Alternext : panne de croissance ou gueule de bois ? (2/3)

Rédigé le 22 juillet 2011 par | Biotechs et Medtechs, Mid et Small Caps Imprimer

La semaine dernière, je vous livrais une comparaison de la performance des indices CAC 40/CAC Mid & Small et Alternext. Cela fait partie de mon dernier rapport, publié pour mes abonnés à Small Caps Profits. Je continue de vous en livrer un extrait.

Nous constations que l’indice Alternext faisait vraiment mieux en période haussière, mais était un peu à la traîne par rapport aux autres indices depuis la mi-2008 et sous-performe très nettement depuis 2010.

Comment expliquer cela en analysant les comptes des sociétés ? Qu’est-ce qui explique et qui justifie cette sous-performance ?

Mon panel m’indique une croissance solide des PME

Venons-en aux chiffres.

Pour cela, j’ai dû effectuer un profond travail statistique pour aboutir à un échantillon Alternext représentatif composé de 95 valeurs qui présentent les caractéristiques suivantes :

– une cotation depuis 2006 (ou mi-2007) ;
– une activité non financière afin d’assurer la compatibilité des données ;
– des comptes historiques disponibles sur les cinq dernières années.

Qu’est-ce que cela donne ? Un premier indicateur est le volume d’activité généré par notre échantillon de 95 valeurs sur une période assez longue. Mon objectif : observer le niveau d’activité pré et post crise financière.

Evolution comparée du CAC 40 - Cac Small et Alternext

Ce premier graphique est sans appel et révèle l’étonnante résistance de ces jeunes valeurs pendant la crise dont le chiffre d’affaires moyen est ressorti à 54 millions d’euros en 2010.

En comparaison, mes études sur le CAC Mid & Small (CMS) et sur le CAC 40 font apparaître une baisse d’activité agrégée entre 10 et 15% en 2009 en fonction des indices, alors que ces valeurs d’Alternext n’ont subi qu’une contraction agrégée de 2,3% en 2009.

Ensuite, l’an passé, les boîtes Alternext ont affiché une croissance d’activité comparable à celle des valeurs composant les autres indices, soit +15% en 2010.

Ainsi, alors que l’indice d’activité du CAC Mid & Small est de l’ordre de 116 en 2010 et de 110 pour le CAC 40 (30 valeurs non financières), l’indice d’activité est de 167 pour ces petites valeurs d’Alternext.

Dit autrement, les valeurs Alternext affichent un coefficient multiplicateur de 1,44 par rapport aux valeurs du CAC Mid & Small et de 1,52 par rapport au CAC 40 en termes de croissance de chiffre d’affaires ! Quand on vous dit que les petites valeurs s’en sortent mieux !

Rentabilité perfectible

La croissance de l’activité est donc excellente et ce n’est pas la cause de la panne boursière en 2010 d’Alternext.

J’ai donc poursuivi mes investigations. Un second indicateur à analyser est l’évolution du niveau de marge opérationnelle courante* agrégée ainsi que celui des résultats opérationnels courants agrégés.

Nous verrons cela en détail la semaine prochaine sur mon échantillon de 95 valeurs.

_____________________Pour vous aider dans vos investissements______________________

RESERVEZ DES AUJOURD’HUI VOTRE JOURNEE DU 16 SEPTEMBRE !

Un événement exceptionnel se tiendra à Paris le 16 septembre prochain : le Jour de l’Or
Le Jour de l’Or est une occasion rare de rencontrer en un même lieu des gérants de fondsprésidents de minièresspécialistes de l’or et de leur soutirer tous leurs secrets !

Quelque 150 places sont d’ores et déjà disponibles : demandez le programme

_______________________________________

* Décryptage : la marge opérationnelle courante
La marge opérationnelle courante ou MOC est le rapport existant entre le résultat opérationnel courant et le chiffre d’affaires. Le résultat opérationnel courant est égal au chiffre d’affaires moins les charges, impôts et taxes, dotations aux amortissements et provisions.

Mots clé : - -

Jean Chabru
Jean Chabru

Laissez un commentaire