Algos : regardez-les à l’œuvre sur le CAC40 (preuves à l’appui) !

Rédigé le 28 janvier 2016 par | Algos, Analyses indices, Apprendre la Bourse, Cac 40, Toutes les analyses Imprimer

Hier, je vous expliquais que le marché était à 70% (au moins) tenu par les algorithmes qui, évidemment, ne voulaient pas votre bien mais votre argent. Pour cela, ils ont des stratégies de manipulation de marché, agissent à la nano-seconde et sont pratiquement impossibles à prendre la main dans le sac.

Je vous disais : « S’il est impossible de suivre les agissements des algos vu leurs vitesse d’exécution, il est pourtant possible de suivre leurs traces et d’en tirer profit au niveau trading. Par « suivre leurs traces », je veux dire que, par exemple, vos yeux seraient incapables de voir un hors-bord passer devant vous s’il taille la mer à la vitesse de la lumière. Mais vous pourrez voir son sillage, les traces  d’écume bouillonnante qu’il laisse derrière lui seront sa signature. » (je vous conseille de lire mon article en entier pour comprendre les bases)

Eh bien c’est ce que je vais vous montrer aujourd’hui sur le CAC40. Preuves à l’appui, vous allez voir comment ils ont orchestré le ramassage sur le support des 4 100 points la semaine dernière. Ensuite, je vous donnerai un autre exemple sur Nexans (FR0000044448).

Les algorithmes font place nette

La semaine dernière, rappelez-vous, le CAC était en mode panique et n’en finissait pas de dérouiller. Un support graphique était identifié : les 4 100 pts. Le Lendemain, la BCE devait parler.

Alors regardez bien comment les algos ont siphonné le marché en préparant une série de « portes de saloon ». Ces « portes de saloon », ce sont des accélérations brutales, en ligne droite qui partent alternativement à la hausse et à la baisse.

Pourquoi faire cela ?

Pour sortir un maximum d’intervenants de court terme et dégager l’aire de jeux : moins il y a d’intervenants pour vous contredire, plus vite et plus facilement vous pouvez faire bouger le marché. Donc les programmateurs d’algos font en sorte de leur faire dégager le terrain afin de pouvoir ensuite appliquer leur stratégie tranquillement, débarrassés des autres joueurs. Une fois que la place est nettoyée, il vous suffit de quelques contrats Futures pour faire bouger les marchés sans risque de trouver de l’opposition et donc à moindre coût.

Je suis extrêmement attentif à ce genre de mouvement car évidemment, si vous êtes en face, vous vous faites « dégager » du terrain comme un malpropre et vous perdez de l’argent (pas bon quand vous tradez donc). Mais surtout, j’ai appris à en tirer profit au niveau trading.

Voici ce que j’ai pu observer et quelques règles que suivent les algos

  1. Quand les algos ont repéré un support ou une résistance qu’ils veulent utiliser pour travailler les prix, ils accélèrent le plus fort possible pour attirer un maximum de monde (les suiveurs de tendances). Ils touchent, voire dépassent un peu, les zones de support / résistance afin de déclencher les stops… et renversent ensuite le mouvement.
  1. Pour prendre le contrôle du marché, les algos ont TRÈS fréquemment pour habitude (pardon, pour programmation) de « renverser » leurs positionsen prenant appui sur les bougies semi-horaires. Autrement dit, quand ces renversements arrivent… c’est lors du passage d’une bougie de 30 mn à l’autre.  C’est ce que je mets en évidence sur le graphe ci-dessous.

algorithme de marchés

Donc si vous tradez en intraday, faites extrêmement attention au passage des algos et surveillez les signaux techniques qui interviennent au moment du passage d’une bougie de 30 mn à une autre : c’est là que vous risquez de trouver d’excellents points de trade.

  1. Quand vous voyez le système d’arrosage automatique se mettre en marche (ces séries de hausses / baisses en ligne droite), faites bien attention, car cela veut dire que les algos font place nette et préparent une grosse accélération. Personnellement, c’est aussi comme ça que je passe en « achat fort » ou en « vente forte » sur les indices.
  2. Plus les amplitudes des vagues sont importantes, plus le mouvement qui suivra risque d’être important (et c’est d’ailleurs ce qui s’est passé la semaine dernière).Regardez les premiers retournements sur le CAC40 : ils font plus de 2% de débattement à la hausse et à la baisse en 30 minutes. Sur un indice comme le CAC, c’est énorme.

J’en arrive pour cela à mon deuxième exemple car les algos ne travaillent pas que sur les indices. J’ai trouvé une valeur hors CAC40 mais de taille quand même respectable, qui avait été travaillée par ces programmes : Nexans. Vous allez voir comment ça se passe.

Les algos à l’œuvre sur Nexans

Sur l’exemple ci-dessous qui est édifiant vous pouvez constater comment l’action Nexans (FR0000044448) a été travaillée.

On le voit avec une Unité de temps courte, en 5 minutes.

algorithme sur Nexans

 

  1. première hausse en ligne droite – plus de 5% d’amplitude dans ce cas ;
  2. les algos enserrent les prix dans un étau algorithmique (les carrés bleus) ; vous voyez avec quelle précision les prix sont maintenus. Ce sont généralement des phases qui sont mises à profit pour réaliser les phases de rotation sur les volumes (là, je vous renvoie à mes webinaires dans lesquels je vous explique l’importance des Phases et des Volumes)
  3. Et hop, on recommence, mais dans l’autre sens. Le mouvement est tout aussi brutal. Tout aussi rectiligne. Tout aussi contrôlé.

Et je vous rassure : aucune information fondamentale n’est venue frapper le marché à ce moment-là et ne peut expliquer ce soudain renversement de tendance ou sa brutalité.

Donc repérer le sillage d’un algo peut être très utile pour se positionner. Comme pour les banques centrales : on ne les contredit pas, mais on leur colle à la roue

Les deux exemples utilisés captent des départs de mouvement à partir d’unité de temps intra day, mais à l’occasion, vous pourrez aussi constater visuellement ce comportement en unité de temps journalière – même hebdomadaire.

Allez, promis, une prochaine fois, je vous décortique les différents types d’algos et les différentes stratégies qui existent.

Mots clé : - - - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire