Basic Ressources : jusqu’à 20% de hausse en vue

Rédigé le 16 août 2010 par | Matières Premières Imprimer

Par Sébastien Duhamel, responsable analyste de @Turbos Trader, un service de trading ultra-réactif sur les produits dérivés

Marc Mayor vous l’expliquait dans un récent billet, « les résultats du deuxième trimestre se révèlent systématiquement supérieurs aux attentes du marché« . Cela a été effectivement le cas du spécialiste de l’aluminium, Alcoa. Le groupe, qui comme à son habitude, a ouvert la saison des publications trimestrielles, a présenté des résultats meilleurs qu’attendus. Il a également révisé à la hausse ses estimations sur la demande mondiale d’aluminium. Cela est-il pour autant de bon augure pour le secteur des Basic Ressources — les actions liées aux matières premières ?

En avril, dernier je vous conseillais de prendre quelques bénéfices sur ce secteur. En effet, nous arrivions alors sur un niveau clé de résistance et le RSI à 14 jours nous incitait à la prudence. Compte tenu de l’évolution des Basic Ressources depuis fin mai, il me semble aujourd’hui opportun de revenir de nouveau sur la configuration technique du secteur et ses perspectives pour les prochaines semaines. N’oublions pas que ce secteur est considéré comme précurseur de la tendance du marché. Il est donc particulièrement stratégique pour anticiper l’évolution des indices.

Les résultats s’améliorent

Le 12 juillet dernier, Alcoa a renoué avec les bénéfices. En effet, le groupe a publié un résultat net de 136 millions de dollars — contre une perte de 454 millions un an auparavant. Le chiffre d’affaires, quant à lui, est ressorti en progression de 22%, à 5,18 milliards de dollars. Il s’est donc établi nettement au-dessus des 5,02 milliards attendus par le marché.

Ces signes de rebond de l’activité sont-ils pour autant techniquement confirmés sur le secteur ? C’est ce que nous allons tenter d’évaluer avec le graphique du secteur des Basic Ressources européen ci-dessous. Celui qui nous intéresse pour vos investissements à court comme à moyen terme.

Graphique du secteur des Basics Ressources

Que nous dit l’analyse technique ?

La correction rencontrée entre avril et mai a lésé ce secteur très cyclique. En effet, depuis avril, l’indice européen des Basic Ressources est revenu par deux fois tester, au niveau des 440 points, une solide zone de support horizontale. Mon objectif de correction à 503 points a donc été largement dépassé.

Ces 440 points correspondent également au bas d’un canal à moyen terme sur lequel le secteur s’est repris à un peu plus de 450 points le 19 juillet dernier. La correction d’avril/mai pourrait donc s’être achevée dans cette zone. En conséquence, nous pourrions, dans les semaines à venir, assister à une poursuite du rebond.

Les indicateurs mathématiques confirment cette idée, en particulier le MACD sur notre graphique. En effet, il se maintient au-dessus d’un support horizontal à -10, illustrant l’accumulation des intérêts acheteurs ces dernières semaines dans la zone de support.

Quel scénario pour les prochaines semaines ?

Tant que la zone majeure des 460 points — niveau correspondant désormais au bas du canal haussier — fait office de support, on peut donc s’attendre à une poursuite du rebond en direction des 530 points — résistance correspondant aux plus hauts de juin et proche du retracement de 61,8% de la baisse d’avril à mai.

En dépassement de ce niveau, nous pouvons surtout nous attendre à une vive accélération haussière en direction des 584 points. Cette résistance majeure coïncide avec les plus hauts d’avril dernier et les plus bas d’août 2008. Pour les prochains mois, ce niveau sera celui de toutes les attentions sur le secteur européen des Basic Ressources. Un éventuel nouveau test de celui-ci, à terme, sera très important.

Cette résistance pourrait en effet, dans un premier temps, freiner les velléités haussières. En revanche, son dépassement dégagerait un potentiel important mais nous aurons probablement l’occasion d’y revenir d’ici là. Le potentiel de progression pour les prochaines semaines se situe donc entre 15 et 20%. C’est l’un des meilleurs parmi les indices sectoriels.

C’est d’ailleurs grâce à cette analyse sectorielle, entre autres, que j’ai pris position le 19 juillet dernier sur l’une des valeurs du secteur : Arcelor. Nous étions alors sur le bas du canal ascendant, j’ai rapidement conseillé à mes abonnés @Turbos Trader d’acheter un Turbo Call que nous avons revendu le 6 août. Résultat : un gain de 50% à la clé.

J’en suis convaincu, avec le potentiel de progression dont je viens de vous parler, le secteur des Basic Ressources a encore de belles opportunités à nous donner.

Mots clé : - - - -

Sebastien Duhamel
Sebastien Duhamel

Laissez un commentaire