Airbus : attendre tranquillement le prochain créneau pour jouer un redécollage.

Rédigé le 11 octobre 2016 par | Actions, Big caps, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

L’automne s’avère morose pour Airbus avec, en l’espace de 24 heures, la confirmation de la perte du contrat Caracal avec la Pologne (50 hélicoptères pour 2,4 Mds€), puis l’annonce du ralentissement de la production d’A380 à un seul exemplaire par mois (aucune nouvelle commande depuis 2 ans). Cela fait suite à des dépréciations sur le gros porteur militaire A400M (problèmes de motorisation) cet été, sans oublier les commentaires désobligeants d’un patron de compagnie aérienne Qatari ce weekend… qui juge que « Boeing construit de meilleurs avions ».

Le momentum n’est clairement pas très positif pour le titre et il semble prudent d’attendre d’observer quelle sera la réaction du titre à l’approche du support majeur des 50€, et s’assurer que les acheteurs retrouvent de la motivation avant de s’y risquer, malgré un repli de -30% depuis novembre 2015.

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire