Une tendance inquiétante sur Air Liquide

Rédigé le 4 novembre 2015 par | Big caps, Cac 40, Toutes les analyses Imprimer

Air Liquide (FR0000120073-AI) doit-elle encore être considérée comme une valeur de fond de portefeuille ? C’est-à-dire une valeur offrant visibilité, stabilité et performance régulière ?

Oh ! Très probablement si l’on s’en réfère aux résultats et performances financières de l’entreprise, qui viennent d’ailleurs d’être publiés.

Par contre, si l’on analyse le comportement de son cours de bourse cette dernière année, vous constaterez que depuis début 2015, celui-ci a complètement changé : la volatilité (nervosité) a fortement augmenté à partir du 1er Janvier 2015 (flèche verticale grise).

Résultat : la valeur s’est mise à danser au son d’aller-retours rapides et de grande amplitude.

air liquide vue hebdo

Une nouvelle tendance inquiétante sur le titre

Les derniers résultats publiés par Air Liquide font ressortir un chiffre d’affaires au 3ème trimestre en hausse de 4,6%, en données comparables par rapport à 2014. Ils sont donc tout à fait satisfaisants, en ligne avec les attentes du marché.

Or justement, le consensus du marché tablait sur un objectif de cours à 120 €. Nous y sommes. A présent, Air Liquide est valorisée sur un PER de 22, ce qui reste un ratio élevé.

Est-ce l’heure de prendre des bénéfices ?

Pour répondre à cette question, je vous propose une brève analyse technique qui nous permettra de situer les niveaux clés.

La vue long terme, que l’on a choisie sur notre précédent graphique, nous permet de voir que sur Air Liquide :

  1. Le mouvement de fond reste haussier.
  2. Les ratios de reports d’amplitude (flèches bleues) sont une fois de plus respectés. Après avoir cassé, à la hausse, la résistance de son canal inférieur, le report de son amplitude (A = B) a permis de tracer la résistance théorique et donc de déterminer l’objectif de ce nouveau mouvement.
  3. Cet objectif a été atteint au printemps dernier (le dernier rectangle sur la résistance oblique rouge) et depuis…. grosse nervosité
  4. Surtout, la valeur n’arrive plus à s’affranchir de la résistance des 120 / 124 € qui correspond aux trois derniers tops (segment orange pointillé).

Ma conclusion, à la suite de l’analyse de la vue journalière, est la suivante : en cas de signal baissier dans la zone des plus-hauts, il serait sans doute bien avisé de prendre ses profits sur la valeur car un risque de latéralisation ou de consolidation deviendrait alors important.

Pourquoi et quels nivaux faut-il surveiller ?

C’est à ces questions que va nous permettre de répondre le graphe en vue court terme (en Unité de Temps Journalière). Commençons par les niveaux.

Une résistance en place autour des 122 €

air liquide vue hebdo

Le graphe journalier fait apparaitre les zones clés de supports et résistances qui provoquent de fortes réactions des prix (indiqués par les rectangles colorés horizontaux). Ici aussi, et comme d’habitude, ils correspondent à des reports d’amplitude (les flèches bleues verticales).

La zone des 122 € (le rectangle horizontal violet) marque les plus-hauts des prix, et a été touchée 4 fois depuis le printemps dernier. Et par 4 fois, ce n’est pas passé. Je vous le rappelle : l’objectif de valorisation du consensus du marché est de 120 €.

Juste au-dessus de cette résistance, une autre, matérialisant le bord supérieur du canal hebdomadaire (le segment rouge), a été reportée ; voyez à quel point elle est proche.

Entre ces deux résistances (l’une de court terme, l’autre de long terme), nous avons un triangle (orange) matérialisant une zone de renversement potentiel, évaluée actuellement à 127 € maximum.

Quel signal surveiller ?

J’opterai pour l’utilisation d’une MACD car c’est non seulement un indicateur non-borné (donc qui ne sature pas comme le font les indicateurs bornés suite au passage en ligne droite du titre de 100 à 120 €).

Cependant, vous remarquerez que la vague d’impulsion de la MACD arrive sur des niveaux extrêmes (pastille orange) : nous sommes donc dans une situation tout aussi « extrême »  ce qui indique que le risque de correction devient important.

Conclusion : En cas de signal baissier intervenant dans cette zone ultra-sensible des 122 /127 €, il serait bien avisé de prendre ses profits, le titre risquant de corriger jusqu’au 110 € puis 100 €, les deux supports suivants.

Par contre, je ne  vous recommanderai pas une vente à découvert du titre… pour la simple et bonne raison que nous approchons de la fin de l’année et donc de la période des habillages de bilans des gestionnaires de fonds. Ils vont donc une fois de plus vendre des valeurs qui ont sous performé en 2015 pour les remplacer par des valeurs « BCBG » (Bon Chic / Bon Genre). Enfin, le genre de valeur que vous voudriez avoir en portefeuille dans votre plaquette publicitaire pour attirer le chaland. Style Air Liquide.

Bons trades,

Gilles,

Mots clé : -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire