Air Liquide : à la croisée des chemins !

Rédigé le 10 février 2009 par | Big caps Imprimer

Lorsque je parcours les différents titres de la cote afin d’en sélectionner un pour mon billet ou pour mon service sur les turbos je cherche à détecter des configurations techniques particulièrement intéressantes. C’est le cas aujourd’hui, avec une valeur dite de « bon père de famille » et dont la réputation reste tout à fait fondée. Cependant, même si Air Liquide est une valeur défensive qui résiste bien, elle n’a pas pour autant échappé à la crise globale actuelle, perdant plus de 40% de sa valeur sur les 12 derniers mois.

Je ne m’attarderai pas ici sur les perspectives fondamentales du groupe, pour la bonne et simple raison que c’est sa configuration technique limpide qui fait que je vous en parle aujourd’hui. Vous allez voir. C’est un magnifique cas d’école que vous allez pouvoir jouer.

Jugez plutôt…

Test du support d’un canal de plus de 20 ans !

Graphique du support de canal d'Air Liquide

Le graphique ci-dessus est éloquent. Depuis 1987 environ, le titre est entré au sein d’un large canal ascendant, à l’intérieur duquel il a dessiné un grand mouvement haussier traditionnel en cinq temps (notés de 1 à 5). Les sommets et creux de chacune des cinq vagues correspondent rigoureusement aux bornes supérieures et inférieures dudit canal. Ce qui lui confère une fiabilité à prendre très au sérieux.

Aujourd’hui, nous sommes actuellement en plein test de la borne inférieure de ce canal : il faut donc s’attarder sur cette valeur car un fort potentiel est à la clé.

Pourquoi exactement ? Que peut-il se passer ? A quoi sert une telle configuration ? Qu’implique-t-elle en termes de gestion, de trading ?

Un canal : pourquoi ? Comment ? Etc.

Petit rappel de ce qu’est un canal en termes d’analyse technique — pour ceux qui l’auraient oublié. Il s’agit de obliques parallèles qui bloquent l’évolution des cours, à l’achat (borne supérieure, dite « de résistance »), et à la vente (borne inférieure, dite « de support » ou « de soutien »). Un canal peut être ascendant (comme ici, sur Air Liquide), descendant, ou horizontal (dans des phases de consolidation notamment). D’un point de vue de gestion/trading, on vend en général sur la borne supérieure pour se racheter sur la borne inférieure. Plus les bornes en question ont été efficaces par le passé, plus la fiabilité du canal est importante. C’est donc la première chose à noter pour cette figure.

Ok. D’accord. Très bien. Mais, un canal, ça ne dure pas « pour la vie », me direz-vous sans doute.

Certes. Et il serait fort maladroit de prétendre que les bornes sont à jamais infranchissables. Alors ?

Alors, l’avantage est que la sortie d’un canal est, elle aussi, un signal technique très profitable. Là encore, plus le canal en question était efficace, plus en sortir sera révélateur d’un potentiel conséquent (à la hausse ou à la baisse). Ainsi, la théorie veut que l’on reporte, à la sortie d’un canal, l’amplitude à 100% du mouvement qui a précédé l’entrée dans ledit canal ! Voyez ce que cela donnerait sur Air Liquide ! Dans le cas où, comme ici, la sortie du canal donnerait suite à un inversement de tendance, on peut reporter au moins l’écart entre les deux bornes du canal pour se fixer un objectif.

Cinquième test du canal de 20 ans d’Air Liquide…

Dans mon cas pratique du jour, nous avons droit à une illustration exemplaire de ce type de figure. Décortiquons un peu le graphique avant d’en tirer des conclusions prévisionnelles…

C’est au départ vers 1987 que la borne supérieure est apparue. Mais c’est précisément en janvier 1988 que le canal trouvait sa raison d’être.

J’attire ici votre attention sur le fait que ce qui va suivre est tout à fait « remarquable ». Depuis ce point bas en effet, les cours ont dessiné un mouvement ascendant en cinq temps traditionnels (notés de 1 à 5 sur le graphique). Et que voyez-vous donc ? Qu’est-ce qui vous saute aux yeux ? Eh bien, oui : chacune des cinq vagues, sans exception, est venue cogner ou rebondir sur les bornes de cet important canal. C’est vous dire l’efficience de la chose. Et c’est vous dire également la pertinence d’une analyse aujourd’hui, à l’heure où les cours viennent de tester pour la cinquième fois en 20 ans la borne inférieure de ce grand canal ascendant !

Risque de sortie par le bas ?

Comme je vous le laissais entendre dans mon titre, nous en sommes véritablement à la croisée des chemins pour le titre Air Liquide.

En effet, après les cinq vagues de hausse classique dans un décompte elliottiste, le titre s’est retourné pour entamer une phase de consolidation logique après une telle avancée. Seulement, il vient à nouveau de rebondir sur la borne inférieure du canal (autour des 55,50 euros) et la véritable question est maintenant de savoir si, après cette pause technique en cours, les cours ne vont finalement pas casser cette borne et sortir par le bas du fameux range.

Que devrait-il donc se passer ?

Le rebond actuel devrait se prolonger dans l’immédiat, bien appuyé par le support clé constitué par la borne inférieure du fameux canal, et situé autour des 55,50 euros. Cependant, je prends le pari que ce rebond sera éphémère et limité par la forte zone de résistance des 70 euros.

Aussi, tant que ce dernier niveau n’est pas clairement dépassé, je joue la cassure du canal à la baisse avec donc des objectifs théoriques situés sur les 46,60 euros, voire même jusqu’à la cible privilégiée située sur le palier des 40 euros.

Alternativement en revanche, le passage au-dessus des 70 euros conduirait au test de la forte résistance des 80 euros avant un retour éventuel sur la borne supérieure du canal.

◊ Et d’un point de vue stratégique : comment intervenir ?

Il existe des produits dérivés permettant de jouer la baisse de certains sous-jacents, comme Air Liquide par exemple. Ces produits sont de type warrants, ou encore turbos, et nécessitent, de part leur réactivité et leurs effets de levier, des conseils avisés. Si vous voulez vous lancer dans ces produits, attendez le test des 70 euros pour acheter des puts. Si vous maitrisez mal le timing, je suis là pour vous faire profiter de toutes les stratégies baissières via des turbos adaptés.

Mots clé : -

marc-dagher
marc-dagher

Laissez un commentaire