Les agents immobiliers et promoteurs américains adressent leurs voeux les plus chaleureux à la clientèle chinoise

Rédigé le 2 janvier 2017 par | Taux & Devises Imprimer

Les flux sortants de Chine se tarissaient légèrement fin 2016 selon un article du Financial Times, conformément aux voeux de Pékin.

L’adoption il y presque 2 ans d’une limite de 50000$ pour des achats de dévises étrangères a été allègrement contournée par les ressortissants chinois impliqués dans des transactions internationales.

L’un des principaux postes de diversification des avoirs des 1% les plus fortunés (à moins que ce ne soient les 0,01%) semble avoir été l’immobilier… et en priorité, l’achat de biens aux Etats-Unis.

Les transactions se sont accrues de +25% en 2016 (soit un rythme légèrement moins rapide qu’en 2015), mais les acquéreurs se sont « lâchés » avec un prix moyen de 800000$ (contre un prix médian de 240000$ sur l’ensemble du territoire américain).

La moitié des appartements de plus de 1 million de dollars et plus vendus à New York l’ont été à des acquéreurs chinois… et 75% des transactions ont été payées « cash » (sans recours au crédit).

Plus de 40% des transactions de plus de 500000$ réalisées sur le sol US par des étrangers sont le fait d’acheteurs chinois : ce sont donc eux qui sont les premiers contributeurs à la hausse des prix dans le « haut de gamme » aux Etats-Unis… Autrement dit, la bulle immobilière leur doit beaucoup et malgré les avertissements de Pékin, ils continuent de rafler les biens que 99% des américains sont incapables de se payer !

Mots clé :

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire