NEWS 682 – Afone en pleine forme

Rédigé le 23 septembre 2011 par | Mid et Small Caps Imprimer

Les résultats des small caps qui sortent en ce moment sont plutôt bons. Je vous parlais des bons résultats annuels de Kindy ce matin. Voilà maintenant qu’Afone (FR0000044512) vient de publier des résultats semestriels de bonne facture avec notamment une multiplication par plus de deux de son résultat net à 2,3 mero. La rentabilité augmente nettement car le chiffre d’affaires du spécialiste de la téléphonie progresse de seulement 25,6%. L’action, en hausse de 61% depuis le 1er janvier, gagne encore 4,5% actuellement.

Mots clé :

Eric Lewin
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias… conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management… responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance… consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

Un commentaire pour “NEWS 682 – Afone en pleine forme”

  1. Bonjour,

    Un avis SVP sur afone et les résultats 2011 => http://www.afone.com/Institutionnel/docs/2012/Afone-Rtat-2011-CA.pdf

    Le résultat net part du Groupe 2011 fait ressortir un bénéfice de 4.945 K€, en hausse de 37,3% par rapport à l’exercice précédent. Corrigé de l’impact positif du Crédit Impôt Recherche comptabilisé en 2010 à hauteur de 454 K€, le résultat net part du Groupe s’établit en progression de 1.798 K€, soit +50,0% par rapport à l’exercice précédent.

    Comment expliquer une telle hécatombe boursière ?

    Merci

Laissez un commentaire