ADP – Suivez le troupeau… et bougez sur signal

Rédigé le 29 mars 2017 par | Actions, Algos, Analyses indices, Big caps Imprimer

Le nombre de valeurs ayant atteint ou dépassé les consensus de valorisation des analystes fondamentaux est impressionnant en ce moment.

Evidemment, le coup de fouet donné aux marchés par l’élection de Trump (et l’anticipation de cadeaux fiscaux aux entreprises) a été radical… mais peut-être a-t-il fait long feu. On attend toujours la teneur de cette réforme et l’échec de la réforme promise de l’Obamacare jette un doute sur leur faisabilité. Grosso modo, le plan était de supprimer le programme d’assurance maladie pour pouvoir financer la réduction du taux d’imposition des entreprises US – dont les stars de la cote battent des records de profit et de valorisation à Wall Street.

Alors, quel rapport entre ADP (FR0010340141-ADP) et l’élection de Donald Trump ?

Aucun. Si ce n’est que si les indices américains montent et que les indices européens leur emboîtent le pas mécaniquement.

Or si un indice (européen) monte, alors les robots arbitragistes, les fonds qui essayent de coller au benchmark et tout ce petit monde de la Finance se dépêche d’acheter tout et n’importe quoi pour ne pas se désolidariser du troupeau.

C’est l’effet kiss cool de la hausse. Quelques secteurs et indices montent… ? Et bien allez, achetons toute la cote pour ne pas être en reste. Cette dynamique a propulsé ADP de +40% en ligne droite – id est sans consolidation intermédiaire.

La valeur est maintenant très chère. Elle se paye plus de 25 fois les bénéfices (PER de 25,5) et l’objectif de valorisation des analystes fondamentaux (102€) vient d’être allègrement dépassé.

Alors, oui, le titre peut continuer sur sa lancée – pourquoi pas, hein…

Mais graphiquement, je suis obligé de constater qu’ADP arrive en bout de piste.

ADP sur une grosse résistance historique

Ou plutôt que le titre vient se confronter une nouvelle fois à une résistance graphique de long terme située dans la zone 115/118€ (rectangle rouge horizontal).

ADP en hebdo Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Lors des deux derniers contacts (pastilles jaunes) avec cette résistance, la sanction a été immédiate, comme vous pouvez le constater.

Techniquement, l’indicateur de momentum, le SMI, est saturé en zone de surachat. Les trois dernières fois où il s’est retourné dans des conditions identiques, une baisse d’au minimum 15% s’en est suivie.

Je vous propose donc de passer en vue journalière pour voir d’un peu plus près comment se compose la dynamique actuelle.

ADP en daily Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Les cours fusent dans un canal haussier oblique (vert) et entrent maintenant en contact avec la zone de résistance de long terme hebdomadaire qui a été reportée sur ce graphique. La conclusion est claire : s’il doit se passer quelque chose, c’est dans cette zone que cela se produira !

Comment gérer le mouvement ?

Laissez-vous guider par le troupeau.

Tant que le canal haussier est actif, pas d’inquiétude. Et s’il permet au titre de déborder la résistance, tant mieux : restez bien sagement au milieu du troupeau et avancez comme tout le monde. Après, personnellement j’attendrais quand même au moins que les élections présidentielles soient passées pour initier toute position.

Autre solution : le titre bloque une nouvelle fois sur la zone de résistance. Dans ce cas, mieux vaut prendre vos bénéfices ou tenter une vente à découvert sur ce niveau (la valeur est éligible au SRD).

Le premier support (« S1 ») sera l’occasion de sécuriser le trade en ramenant le stop au niveau du point d’entrée.

Personnellement je sortirais 1/2 de la positon sur le deuxième niveau de support intermédiaire (« S2 ») (un bon 10% de potentiel).

L’objectif final est sur « S3 » vers 100€, 15% plus bas comme les trois précédents signaux du SMI l’ont procuré sur le graphe hebdomadaire.

Mais en synthèse, en ce moment, ne faites pas le malin. Suivez le troupeau, tout en ouvrant l’oeil… Quand vous verrez le signal (graphique ou indicateur technique), profitez-en pour vous payer une bonne tranche !

Un loup dans le troupeau

Bonne chasse.

Gilles,

Jim Rickards - Nouveau plaidoyer pour l'orCOMMUNIQUEZ-MOI VOTRE ADRESSE E-MAIL

Je vais vous envoyer un exemplaire numérique, gratuitement, en français, de mon dernier livre maintenant.

Je sais que beaucoup de Français ne possèdent plus d’or dans leur coffre.

Ou bien quand ils en ont, ils n’en n’ont pas assez…

Pire : certains ont de l’or, mais sous une mauvaise forme…

C’est pourquoi j’aimerais vous offrir sans plus attendre un exemplaire gratuit de mon dernier livre : je vous demande de ne plus acheter une seul once d’or sans l’avoir lu !

Laissez moi votre e-mail ici

Mots clé : - - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Un commentaire pour “ADP – Suivez le troupeau… et bougez sur signal”

  1. A propos d’avions et de pistes de décollage, ceci me rappelle l’article de l’an dernier sur les Flying Pigs de Philippe Béchade: http://labourseauquotidien.fr/les-cochons-ne-volent-pas-encore-mais-ils-se-sont-deja-masses-en-bout-de-piste/ ;).

Laissez un commentaire