ADP, la privatisation est en marche | La Bourse au Quotidien


ADP, la privatisation est en marche

Rédigé le 13 juin 2018 par | IPO, OPA, opérations financières Imprimer

ADPUne page est en train de se tourner pour ADP (anciennement Aéroports de Paris), dont le titre s’adjuge 4,48% à 193,50€ à la mi-séance après la confirmation de la cession prochaine de la participation de l’Etat dans l’exploitant aéroportuaire.

Paris détenait à fin décembre 50,6% du capital et va donc sortir du tour de table. La privatisation de la Française des Jeux, dont l’Etat est aujourd’hui actionnaire à hauteur de 72%, et la cession de la participation étatique de 24,5% dans Engie sont également sur les rails. Ces deux opérations ont vocation à alimenter le fonds de 10 Mds€ dédié à l’innovation que veut lancer Emmanuel Macron et figurent elles aussi dans le projet de loi Pacte qui sera présenté lundi en conseil des ministres.

Bruno Le Maire exclut une « dérive des tarifs »

Accueilli sous les huées d’une partie des salariés farouchement opposés à la privatisation, le ministre de l’Economie Bruno Le Maire s’est voulu rassurant, s’engageant à ce que le retrait de l’Etat d’ADP n’entraîne pas de « dérive des tarifs » aéroportuaires et donc que le fiasco de la privatisation d’ASF (Autoroutes du Sud de la France) ne se reproduise pas.

« La raison principale (de la cession), c’est de permettre le développement international d’ADP et de faire d’ADP, demain, le leader mondial en matière aéroportuaire », a-t-il justifié.

Reste maintenant à connaître les modalités de ce retrait, le calendrier et à savoir qui reprendra la participation de l’Etat. Va-t-il lancer une consultation ou « découper » ladite participation afin de ne pas avoir d’actionnaire majoritaire ?

Les paris sont ouverts…

Air France-KLM grimpe grâce à l’intérêt d’Accor pour la participation de l’Etat

Mots clé : - -

Guillaume Duhamel
Guillaume Duhamel

Guillaume Duhamel suit l’actualité boursière au quotidien depuis plus de 5 ans. Historien diplômé de l’Université de Paris IV-Sorbonne et journaliste de formation, passé également par le sport et le développement durable, il voue un intérêt particulier aux small et midcaps, ainsi qu’aux secteurs de l’énergie et de l’aéronautique

Laissez un commentaire