NEWS 935: Adomos et BCI Navigation en chute libre

Rédigé le 11 novembre 2011 par | Mid et Small Caps Imprimer

Adomos (FR0000044752 ALADO) abandonne actuellement 6,7% à 0,14, portant son recul à 82,9% depuis le 1er janvier. Le spécialiste de la distribution d’actifs immobiliers sur Internet voit sa capitalisation tomber à 1,7 mero dans un contexte très difficile pour les sociétés spécialisées dans la défiscalisation. Je vous avais déjà dit de rester à l’écart de ce titre

La sanction est également sévère pour BCI Navigation (FR0000076192 BNA), en baisse de 16,1% à 0,52€ et dont la survie est menacée. Cela ne m’étonne pas… Je n’ai jamais aimé ce dossier, comme je l’ai dit abondamment sur ce site malgré les hausses du cours

Restez bien sûr à l’écart de ces deux dossiers. Il peut être tentant d’acheter ce genre de valeurs, mais à vos risques et périls avec beaucoup de périls à l’horizon.

Toutes les news sur ADOMOS

Toutes les News sur BCI Navigation

Mots clé : - - - - - -

Eric Lewin
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias… conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management… responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance… consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

2 commentaires pour “NEWS 935: Adomos et BCI Navigation en chute libre”

  1. Bonjour,
    Que pensez vous des valeurs suivantes:
    ATARI, et ADT SIIC?
    merci,cordialement
    Pierre Travers

  2. […] vous ai toujours dit — et pas plus tard que le 11 novembre dernier — de ne pas mettre un centime sur le spécialiste (si c’est vraiment un spécialiste) […]

Laissez un commentaire